Photo: Ole Berg-Rusten / NTB

Les pilotes de Wizz Air doivent payer eux-mêmes les indemnités de maladie, selon les contrats conclus par Dagens Næringsliv (DN).

Selon DN, une grande partie du personnel de Wizz Air est engagée par l’intermédiaire de la société néerlandaise Confair.

Entre autres, les pilotes sont engagés en tant qu’indépendants. Ils sont responsables du paiement des impôts et des coûts sociaux tels que les pensions, les assurances et les indemnités de maladie.

Selon le journal, les pilotes perçoivent une rémunération à l’heure de vol, ce qui leur rapporte entre 0 et 8 500 euros par mois.

Confair se réserve le droit de résilier le contrat avec effet immédiat sans préavis.

Aucun commentaire détaillé de Wizz Air

Les différends éventuels sont résolus par arbitrage aux Pays-Bas, lors d’une réunion à huis clos et sans appel, écrit DN.

Le responsable des communications de Wizz Air, Andras Rado, a déclaré à DN que les contrats contiennent des informations sensibles et ne seront pas partagés.

Il n’a pas souhaité commenter le nombre de personnes titulaires de tels contrats qui travaillent aujourd’hui en Norvège ou le nombre de personnes directement employées par l’entreprise.

«La distribution dans nos contrats de travail doit être considérée comme une information commercialement sensible, et par conséquent, nous ne pouvons pas partager ces détails», a écrit Rado.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui