Près d'un million de Norvégiens sont aux prises avec des «allergies de Noël», avec des symptômes rappelant le coronavirus - 3

De plus en plus de Norvégiens sont aux prises avec des «allergies de Noël». Plusieurs des symptômes peuvent être confondus avec les symptômes d’une infection respiratoire, comme la corona.

La proportion de Norvégiens qui présentent des symptômes de type allergique à Noël augmente.

Selon une nouvelle enquête, 960 000 Norvégiens souffrent d’une «allergie de Noël», soit environ 200 000 de plus qu’en 2019, selon une enquête menée par l’agence d’analyse YouGov pour le Guide des allergies.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Une «allergie de Noël» signifie que les gens ont des symptômes de type allergique aux décorations et aux parfums avec lesquels nous nous entourons normalement à Noël.

Découvrez les Aurores Boréales

Les choses qui causent le plus souvent des irritations sont, entre autres, les arbres de Noël, les plantes de Noël et l’encens.

Les symptômes

Les symptômes sont généralement un nez bouché et qui coule, des éternuements et des démangeaisons dans les yeux, mais l’étude du Guide des allergies montre également que de nombreuses personnes ont des démangeaisons nasales, ainsi que des yeux qui coulent et rouges.

Plusieurs des symptômes peuvent être confondus avec des symptômes d’infection respiratoire, tels que le rhume, la grippe saisonnière ou le coronavirus, mais il existe des différences.

«Bien qu’une infection respiratoire passe souvent après une semaine ou deux, les symptômes allergiques persisteront si vous restez exposé à des irritants.

«La fièvre est un autre signe que vous avez une infection respiratoire et que vous n’êtes pas allergique parce que la fièvre n’est pas un symptôme courant d’allergie», note le Dr Anders Østrem, spécialiste en médecine générale.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui