Un pirate de l'air d'ambulance d'Oslo accusé de sept tentatives de meurtre - 3

L’homme de 33 ans qui a détourné une ambulance à Oslo en octobre de l’année dernière est accusé de la tentative de meurtre de sept personnes alors qu’il tentait d’échapper à la police.

Le 22 octobre de l’année dernière, l’homme a détourné une ambulance en pointant un fusil de chasse sur deux ambulanciers à Rosenhoff à Oslo.

La police a suivi l’ambulance et a tiré plusieurs coups de feu pendant la poursuite.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

La poursuite s’est déroulée dans les rues de Torshov avant que l’ambulance ne s’écrase finalement contre la porte d’un immeuble dans la rue Krebs, et l’homme a été arrêté.

Allez voir les Baleines en Catamaran

En chemin, l’ambulance s’est dirigée vers un landau à l’extérieur de Sandaker Senter avec des jumeaux de sept mois à l’intérieur.

La mère des jumeaux et un couple âgé ont dû sauter pour ne pas être frappés. Aucun d’entre eux n’a été gravement blessé.

Peu de temps après, le chauffeur a tenté de renverser deux hommes.

Menacer des policiers

L’homme est également accusé d’avoir menacé deux policiers et un civil avec un fusil de chasse après que la voiture dans laquelle il se trouvait peu de temps avant le détournement de l’ambulance se soit retrouvée sur son toit lors d’un accident à Torshovdalen.

Tout se serait passé alors que l’homme était sous l’influence de la drogue.

L’homme est également accusé d’avoir eu 235 comprimés de diazépam, 33 comprimés de clonazépam, de petites quantités d’amphétamine et d’héroïne et d’autres substances lors de l’incident du 22 octobre.

L’acte d’accusation comprend également un incident survenu le 31 août 2019.

À cette époque, l’homme aurait traversé Oslo sous l’influence de la drogue.

L’homme avait un fusil de chasse chargé et scié dans la voiture. La police a également saisi de grandes quantités de diazépam, un gilet pare-balles, un contenant de gaz lacrymogène, un gant de combat, des menottes, une hache et une matraque de l’homme.

Au total, il y a 24 chefs d’accusation dans l’acte d’accusation.

Pas remis en question depuis octobre de l’année dernière

L’homme de 33 ans est en détention depuis son arrestation en raison du risque de récidive.

L’avocat de l’homme, Øyvind Bergøy ​​Pedersen, a déclaré au bureau de presse NTB que la police n’avait pas interrogé son client en dehors d’un bref interrogatoire préliminaire qui avait eu lieu le jour de son arrestation.

« La raison pour laquelle il n’a pas été interrogé est que nous voulions attendre l’acte d’accusation », a déclaré Pedersen.

Remords au tribunal

Lors de sa réunion en prison le 4 novembre, l’homme a déclaré qu’il n’avait plus de drogue après avoir été soigné en prison.

L’homme a demandé sa mise en liberté le 29 septembre, mais le tribunal de district estime qu’il existe un risque important de récidive s’il est libéré.

Mardi de cette semaine, l’homme a été emprisonné pendant quatre semaines supplémentaires jusqu’au 19 janvier.

Le tribunal estime que l’audience principale de l’affaire se tiendra au début de 2021.

L’homme a déjà été condamné à plusieurs reprises pour trafic de drogue et d’armes.

Il a également été reconnu coupable de vol qualifié et était en probation lorsque l’ambulance a été détournée.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui