L'homme qui a sauté par-dessus bord d'un navire à Ofotfjorden était un passager clandestin syrien - 3

L’homme qui est tombé par-dessus le côté d’un navire qui se dirigeait vers l’Ofotfjord à Narvik samedi était un passager clandestin de Syrie, a annoncé la police.

Le 1er janvier, l’équipage à bord du navire en route pour la Norvège a découvert un passager clandestin.

Neuf jours plus tard, l’homme aurait sauté par-dessus bord à Ofotfjorden, près de Narvik.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Les services d’urgence ont été informés d’un homme à la mer samedi à 10 h 27.

Découvrez un magnifique Fjord

Le chef de la police Ingunn Opdal Iversen, qui dirige l’enquête sur l’affaire, a informé Norwegian Broadcasting (NRK) que la personne disparue était un homme dans la quarantaine qui était passager clandestin sur le navire.

Équipage interrogé

L’homme n’avait pas d’identité ou de papiers sur lui, mais il aurait dit à l’équipage qu’il venait de Syrie.

Le premier message de l’équipage était que l’homme avait sauté par-dessus bord.

«Nous enquêtons sur l’affaire et ne pouvons pas en dire plus tant que l’enquête est en cours.

«Nous avons maintenant des policiers à bord du navire, qui procèdent à de nouveaux interrogatoires de l’équipage, ainsi qu’à des enquêtes sur les scènes de crime», a déclaré lundi Opdal Iversen à NRK.

Des hélicoptères d’ambulance, des navires de la garde côtière et plusieurs navires ont participé à la recherche, qui s’est terminée à 18 h samedi.

Recherche de plage

«À la suite de la fouille, les forces armées ont effectué une fouille sur une plage dans une vaste zone. La recherche a été annulée pour le moment », a déclaré Iversen.

La police collabore avec Kripos, la Direction norvégienne de l’immigration et Interpol dans l’espoir d’identifier l’homme afin de pouvoir plus tard informer sa famille et ses proches.

Hans Björkestam, qui est responsable de la sécurité et de l’environnement de la compagnie maritime finlandaise ESL Shipping Ltd, qui possède le navire «Arkadia», dit que l’homme est probablement venu à bord lorsque le navire était en Méditerranée, probablement dans l’enclave espagnole de Ceuta en Afrique du Nord, où ils ont quitté le port de la Saint-Sylvestre.