La Norvège a enregistré des importations record de porc et de côtes levées l'année dernière - 3

L’année dernière, 7730 tonnes de porc ont été importées – trois fois plus qu’en 2019.

L’importation totale de viande de porc, de bovin, de mouton et de poulet s’est élevée à 25 360 tonnes l’an dernier.

C’est une augmentation de près de 11 000 tonnes, soit 76%, par rapport à l’année précédente, rapporte le journal Nationen, qui a demandé à la Direction norvégienne de l’agriculture de collecter des chiffres auprès de Statistics Norway (SSB).

Cela signifie que chaque Norvégien a mangé, en moyenne, près de cinq kilos de viande importée l’année dernière.

Le porc a enregistré la plus forte augmentation. Au total, 7 730 tonnes de viande de porc ont été importées l’an dernier. Il s’agit de l’importation la plus élevée enregistrée dans les statistiques, qui remontent au tournant du millénaire.

Chiffres records

«C’est le résultat de la pandémie corona», a déclaré le directeur Ole Nikolai Skulberg de Nortura Total Market. Nortura est le régulateur du marché de la viande.

Une grande partie de la croissance des importations de porc est due à l’augmentation des importations de côtes.

Selon la Direction norvégienne de l’agriculture, en octobre, novembre et décembre, 1 760 tonnes de côtes ont été importées. C’est l’importation la plus élevée enregistrée dans les statistiques.