Le Fonds pétrolier norvégien a enregistré un rendement de 1070 milliards de couronnes l'année dernière - 3

Malgré la pandémie et l’incertitude, le Fonds pétrolier a enregistré un rendement de 10,9% en 2020. Les géants de la technologie tels qu’Apple et Amazon ont beaucoup contribué.

«Le marché a fortement chuté au premier trimestre, avant de se redresser rapidement au deuxième trimestre. Toute l’année a été caractérisée par de fortes fluctuations du marché et de grandes différences entre les différents secteurs », a déclaré le gérant du fonds pétrolier, Nicolai Tangen, tout en résumant les développements annuels pour la première fois depuis sa prise de fonction en septembre dernier.

Bien que 2020 ait été caractérisée par l’incertitude et de fortes fluctuations du marché, le Government Pension Fund Global – communément appelé le Fonds pétrolier – a enregistré un rendement de 1070 milliards de NOK.

Il s’agit du deuxième rendement le plus élevé depuis 1998, mesuré en couronnes.

Boost technologique

Du côté des capitaux propres, ce sont surtout les entreprises technologiques américaines qui ont contribué.

Les actions individuelles qui ont le plus contribué au fonds étaient Apple (84 milliards NOK de rendement), Amazon (51 milliards NOK), Microsoft (41 milliards NOK) et Tesla (36 milliards NOK).

«Les entreprises technologiques ont enregistré le rendement le plus élevé en 2020, avec 41,9%. Cela est principalement dû au fait que la pandémie a entraîné une forte augmentation de la demande de produits pour le travail en ligne, l’éducation, le commerce et le divertissement », a déclaré Tangen en présentant les chiffres.

« L’avenir est arrivé plus tôt »

Tangen a souligné que les valeurs technologiques ont moins baissé que les autres lors de la récession du début de l’année et qu’elles se sont très nettement redressées.

«On peut dire que l’avenir s’est produit plus tôt en raison de la pandémie», a déclaré le responsable de la technologie et des médias du Fonds pétrolier, Doug Shell, lors de la présentation des chiffres.

Les parts du commerce électronique ont également augmenté en valeur, ce qui a également eu des effets d’entraînement. Alors que les entreprises du trafic aérien ordinaire ont mal fait, il y a eu une augmentation du fret aérien en raison de plus de commerce électronique.

Le chef de la banque centrale est ravi

Le gouverneur de la Banque centrale, Øystein Olsen, qui est également président du conseil d’administration du Fonds, se réjouit que le résultat de l’année soit à nouveau supérieur au rendement de l’indice dit de référence fixé par le ministère des Finances. Cette fois, le rendement du fonds pétrolier a été supérieur de 0,27%.

«Bien que la pandémie ait laissé sa marque en 2020, ce fut une autre bonne année pour le Fonds. Cependant, le rendement élevé rappelle que la valeur marchande du Fonds peut également varier considérablement à l’avenir », a déclaré Olsen.

La couronne norvégienne s’est affaiblie par rapport à plusieurs autres devises au cours de l’année. Elle a également affecté la valeur du Fonds de 58 milliards NOK.

Le rendement des placements en actions du Fonds a été de 12,1%. Les investissements dans l’immobilier non coté ont généré un rendement de -0,1%, tandis que le rendement des placements à revenu fixe était de 7,5%.

L’État a retiré 298 milliards de NOK du Fonds l’année dernière, entre autres, pour financer des paquets de crise corona.