Plus de 900 cas de coronavirus muté ont été détectés en Norvège - 3
Photo: Heiko Junge / NTB

Au total, 905 personnes ont été infectées par les mutations virales britanniques et sud-africaines, selon les chiffres du National Institute of Public Health (FHI). C’est une augmentation de 84 cas par rapport à lundi.

Au total, 87 cas de la variante sud-africaine du virus ont été détectés, ainsi que 818 cas de la variante britannique, selon les chiffres de la FHI.

Découvrez un magnifique Fjord

Les variantes semblent être plus contagieuses que le coronavirus commun mais n’augmentent pas le risque de maladie grave, sur la base de ce que l’on sait jusqu’à présent.

Selon l’aperçu du FHI, la variante du virus britannique est la plus répandue à Oslo et Viken, avec 234 et 326 cas détectés, respectivement.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

La variante sud-africaine a la plus forte prévalence en Norvège occidentale et dans le Nordland, avec respectivement 45 et 26 cas.

Jusqu’à présent, en décembre, janvier et février, un total de 3 969 échantillons de virus ont été analysés au FHI. Des échantillons ont également été analysés ailleurs dans le pays.