Les Norvégiens qui ont reçu le vaccin d'AstraZeneca pour leur première dose se verront proposer d'autres vaccins pour la deuxième - 3
Photo: Marit Hommedal / NTB

Les personnes qui ont reçu le vaccin corona d’AstraZeneca avant l’arrêt de son utilisation en Norvège se verront proposer des vaccins Pfizer ou Moderna pour leurs deux seconds.

Le gouvernement norvégien a décidé de suivre la recommandation de l’Institut national de la santé publique (FHI).

«Il est nécessaire de clarifier la deuxième dose avant que le Comité Vorland ne soumette son rapport. Par conséquent, ceux qui ont reçu une dose du vaccin AstraZeneca se verront proposer une deuxième dose de Pfizer-BioNTech ou Moderna », a indiqué le ministre de la Santé et des Services de soins Bent Høie (H) dans un communiqué de presse.

La Norvège a cessé d’utiliser le vaccin AstraZeneca le 11 mars après avoir signalé des cas de caillots sanguins chez des personnes ayant reçu le vaccin.

Nouvelle évaluation

D’ici le 10 mai, le comité Vorland évaluera le risque lié à l’utilisation des vaccins AstraZeneca et Janssen. L’utilisation des vaccins a été suspendue jusque-là.

Environ 135 000 personnes ont été vaccinées avec AstraZeneca en Norvège. 90% des vaccinés sont des professionnels de la santé. Les premières vaccinations ont eu lieu au cours de la sixième semaine, tandis que la plupart l’ont reçue entre la huitième et la dixième semaine.