Un ancien officier du renseignement pense que l'OTAN et la Norvège pourraient à nouveau s'impliquer en Afghanistan - 3
Photo : Bjørn Sigurdsøn / NTB

Le candidat parlementaire du Parti conservateur au Télémark et ancien officier du renseignement Mahmoud Faramand ne pense pas que l’OTAN et la Norvège en aient fini avec les talibans.

Il a déclaré au journal VG que les États-Unis et l’OTAN pourraient devoir s’engager à nouveau militairement dans le pays contrôlé par les talibans.

Allez voir les Baleines en Catamaran

« Il se peut en effet que nous ayons besoin d’agir d’une manière ou d’une autre. Le président Biden l’a dit assez clairement l’autre jour. Il impliquera également l’OTAN et donc la Norvège. Nous n’en avons pas fini avec ISIS », a déclaré Faramand à VG.

Il a été officier du renseignement dans les forces armées norvégiennes de 2003 à 2011. Aujourd’hui, il est le premier candidat de la liste des conservateurs de Telemark aux élections législatives.

Découvrez un magnifique Fjord

Sa principale préoccupation est la possibilité d’un autre conflit prolongé en Afghanistan, qui fait face aux mêmes problèmes que la Syrie.

« L’Afghan moyen a, dans l’ensemble, vécu en paix pendant 20 ans, et maintenant il en fait l’expérience… Malheureusement, nous n’en avons pas fini avec ISIS ou aucun des autres groupes islamistes », a déclaré Faramand à VG.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no