Photo: Torstein Bøe / NTB

Vendredi, le Premier ministre Erna Solberg (H) a confirmé que le gouvernement présenterait bientôt un projet de loi contre la criminalité des gangs.

«Nous donnerons aux tribunaux la possibilité d’interdire les groupes qui se livrent à des crimes graves. Le but est de criminaliser la participation et le recrutement à des groupes criminels », a déclaré Solberg au journal VG.

Le premier ministre dit que le processus sera double.

«Premièrement, l’association criminelle doit être interdite par le biais d’une procédure légale, puis il y aura place pour punir la participation. Avec une interdiction, ils ne pourront plus se rendre visibles », a-t-elle déclaré.

Siv Jensen, futur dirigeant du Parti du progrès (FRP), voit la proposition comme une victoire.

«Je suis heureux que le gouvernement fasse une proposition à ce sujet. Depuis de nombreuses années, nous nous sommes fermement engagés à lutter contre la criminalité des gangs », a déclaré Jensen.

Le projet de loi pourrait également affecter les réseaux criminels internationaux, a souligné le Premier ministre.