SSB: De plus en plus de Norvégiens se sentent seuls pendant la pandémie corona - 3
Photo: Terje Pedersen / NTB

Selon Statistics Norway (SSB), la pandémie corona semble avoir conduit à une plus grande solitude en raison, entre autres, de la peur croissante de l’infection et de la diminution des contacts avec les autres.

Les chiffres pour 2020, basés sur l’enquête sur la qualité de vie menée du 9 au 30 mars de l’année dernière, juste avant et pendant le premier arrêt de la société norvégienne, montrent que 11% de la population entre 18 et 79 ans se sentait seule, écrit SSB.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

En 2012, le chiffre correspondant était de 7% de la population norvégienne. Cependant, selon la SSB, il existe une certaine incertitude associée à cette comparaison dans le temps.

L’augmentation de 2012 à 2020 est particulièrement prononcée chez les jeunes de moins de 35 ans et chez les célibataires. Ceux qui ont répondu à l’enquête avant la mise en œuvre des restrictions le 12 mars 2020 étaient plus seuls que la moyenne également en 2012.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Statistics Norway estime que les chiffres indiquent que ce n’est pas la fermeture sociale qui est la raison de l’augmentation; il pense que la couverture médiatique de la situation de l’infection, tant en Norvège que dans le reste du monde, peut avoir contribué à accroître la peur de l’infection et à réduire les contacts. Plus d’inquiétude et de peur accrue ont également conduit à un plus grand besoin de soutien de la part des autres.

La SSB estime donc qu’il y a des raisons de croire que la solitude est encore plus répandue en 2021 qu’elle ne l’était en 2020.