13000 tonnes de visons morts excavés au Danemark - 3
Photo: Mikkel Berg Pedersen / Ritzau Norway.mw / NTB

Les travaux d’excavation de quatre millions de visons morts au Danemark sont en cours. Les animaux ont été tués en novembre pour arrêter les épidémies de variants de coronavirus mutés.

Jeudi vers 4 heures du matin, des excavatrices ont été mises en route pour effectuer les travaux à Nørre Felding près de Holstebro dans le Jutland.

«Lorsque vous entrez dans la zone, il y a une odeur de mort», a déclaré le correspondant de l’agence de presse Ritzau, Mikkel Berg Pedersen.

Découvrez les Aurores Boréales

Les animaux morts ont ensuite été emmenés dans des camions, a rapporté TV Midtvest, et transportés vers une déchetterie où ils seront incinérés.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

L’opération de jeudi était une sorte de fouille d’essai pour examiner l’état des animaux après six mois sous terre.

Peurs liées au coronavirus

Tous les élevages de visons danois ont été invités à tuer les animaux en novembre de l’année dernière. La raison en était la découverte d’un coronavirus muté dans certaines fermes.

Les animaux morts ont d’abord été enterrés, mais une majorité au parlement danois (Folketing) a décidé qu’ils devaient être à nouveau déterrés et brûlés.

Ce travail a commencé maintenant, après six mois, car on considère que le vison ne présente plus de risque d’infection. L’objectif est que toutes les carcasses d’animaux soient déterrées et brûlées d’ici la mi-juillet.