Hospitality Association: l'industrie touristique norvégienne est toujours en grave crise - 3
Photo : Håkon Mosvold Larsen / NTB

Près de six entreprises touristiques sur dix en Norvège pensent qu’il faudra plus d’un an pour revenir à la normale. L’Association norvégienne de l’hôtellerie (NHO Reiseliv) estime que l’industrie est toujours dans une grave crise.

«Nous sommes toujours au milieu d’une crise grave, mais il est maintenant temps de voir comment nous pouvons aller de l’avant et quelles opportunités nous avons à l’avenir.

« La coopération avec les autorités pour avoir de bonnes mesures qui contribuent à la reconstruction de l’industrie est plus importante que jamais », a noté la directrice du tourisme Kristin Krohn Devold chez NHO dans un communiqué de presse avant la conférence annuelle numérique de l’industrie jeudi.

Découvrez un magnifique Fjord

Devold a déclaré que de nombreuses entreprises ne seraient pas épargnées par de bons résultats estivaux liés au fait que les Norvégiens passent leurs vacances chez eux. Les entreprises touristiques qui vivent des cours et des conférences, de la vie nocturne ou les touristes étrangers devront attendre longtemps la normalisation des marchés.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Signes d’optimisme

Dans la dernière enquête auprès des membres de NHO Reiseliv du 13 mai, six entreprises sur dix ont répondu qu’elles pensaient qu’il faudrait plus d’un an avant que les choses ne reviennent à la normale. Cependant, il y a aussi des signes d’optimisme.

On constate une baisse du nombre d’entreprises craignant la faillite, de 40 % à 35 %. C’est encore bien supérieur à 11 % dans le secteur des entreprises en général.

En outre, 40 % des entreprises ont déclaré avoir une faible liquidité, contre 45 %. Enfin, 60% prévoient une hausse du chiffre d’affaires au cours des trois prochains mois.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayFinance

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no