Le Parti du progrès veut que la Norvège suive le Danemark et établisse des centres d'accueil pour demandeurs d'asile à l'étranger - 3

Le leader du Parti du progrès (FRP), Sylvi Listhaug, soutient la décision du parlement danois d’autoriser la création de centres d’accueil pour demandeurs d’asile à l’étranger.

« Le Danemark montre la voie et ces changements législatifs sont la première étape sur la voie d’un nouveau système d’asile européen plus durable. C’est un jour historique », a déclaré Listhaug au bureau de presse NTB.

Jeudi, le Folketing a adopté une loi qui permet de créer des centres d’accueil pour les demandeurs d’asile dans d’autres pays.

Découvrez les Aurores Boréales

L’idée est que les personnes qui viennent au Danemark pour demander l’asile soient envoyées dans un pays tiers pendant que leur demande d’asile est en cours de traitement.

Allez voir les Baleines en Catamaran

«La Norvège devrait définitivement suivre le Danemark dans ce domaine. Le système d’asile actuel n’est pas viable d’un point de vue économique, démographique ou humanitaire. En déplaçant le traitement d’asile vers un pays tiers, nous arrêterons le trafic meurtrier à travers la Méditerranée », a déclaré Listhaug.

Listhaug : Nous avons proposé le même schéma en 2009

Le Danemark n’a pas encore conclu d’accords avec des pays spécifiques sur de tels centres d’accueil d’asile, mais le gouvernement minoritaire du pays a eu un dialogue avec les pays africains Tunisie, Éthiopie, Égypte et Rwanda, selon le journal Jyllands-Posten.

« Le Parti du progrès proposait déjà en 2009 le même schéma que celui que les Danois mettent actuellement en œuvre, douze ans plus tard. À l’époque, la proposition était qualifiée de raciste, d’irresponsable et d’« extrémiste de droite ».

« Heureusement, le monde va de l’avant, et maintenant les sociaux-démocrates danois mettent en œuvre la même proposition », a noté Listhaug.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no