La Norvège maintiendra en place l'hôpital de campagne de Kaboul jusqu'en 2021 - 3
Photo : Terje Bringedal / VG POOL / NTB

La Norvège a annoncé qu’elle dirigerait l’hôpital de campagne de Kaboul pour le reste de l’année, c’est-à-dire même après le retrait de ses forces par l’OTAN.

L’information a été annoncée par la Première ministre Erna Solberg (H) lors du sommet de l’OTAN à Bruxelles lundi.

« Nous pensons que nous continuerons à fournir une assistance à nos partenaires afghans de diverses manières, même si l’engagement militaire de l’OTAN touche à sa fin.

«Nous avons d’abord et avant tout dit que nous voulons contribuer avec aide et soutien sur le plan humanitaire et du développement. Mais nous avons également convenu – après avoir été interrogé à ce sujet – de prolonger la contribution sanitaire pour une période transitoire », a déclaré Solberg à la presse norvégienne à Bruxelles.

Elle a noté que la sécurité doit être assurée pour ceux qui travaillent à l’hôpital. Solberg a décrit la situation sécuritaire actuelle comme confuse et fragile, ajoutant qu’elle pourrait s’aggraver lorsque l’OTAN retirera ses forces militaires du pays.

Invitation nécessaire

Une invitation de l’Afghanistan devrait également être faite pour mettre en place la base légale de la présence norvégienne.

La Norvège a signalé que les opérations peuvent être maintenues tout au long de l’année mais pas au-delà du premier trimestre 2022.

« L’hôpital de campagne est très important pour nous afin d’avoir une présence diplomatique et civile à Kaboul. Il est important pour la Norvège et le reste de la communauté internationale de continuer à contribuer à l’aide humanitaire et aux efforts de développement et à soutenir le processus de paix en Afghanistan », a déclaré la ministre des Affaires étrangères Ine Eriksen Søreide (H) dans un communiqué de presse.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no