Photo : Heiko Junge / NTB

Les districts de police à travers le pays signalent une nuit chargée. À Oslo, il y a eu six interventions de police armée en quelques heures.

En plus d’un grave incident de violence à Oslo, la police a dû déménager après un rapport selon lequel 100 à 150 participants russes dans plusieurs bus russes se sont rassemblés chez McDonalds à E18 à Asker lorsque plusieurs bagarres ont éclaté à 5 heures du matin.

« Nous y sommes allés avec une patrouille pour calmer la situation. Plusieurs participants russes se battaient quand nous sommes arrivés, et ils ne se sont pas arrêtés même si la police était là.

« Nous avons donc dû envoyer une autre patrouille. Quand ils sont arrivés, il y avait encore des combats, alors nous avons fini par envoyer encore plus de patrouilles. Ensuite, nous avons finalement pris le contrôle de la situation », a déclaré le directeur des opérations Gjermund Stokkli à Norwegian Broadcasting (NRK).

Il dit que plusieurs personnes ont été légèrement blessées mais que personne n’a été signalé.

Nuit mouvementée

Dans l’ensemble, il semble que la police d’Oslo ait eu une nuit très chargée. De minuit à 2h30 environ, six missions armées ont été menées, selon le journal Dagbladet.

Le directeur des opérations, Gjermund Stokkli, a qualifié le nombre de missions en si peu de temps de très inhabituel.

Dimanche matin, son collègue Bjørn Gunnar Nysæther a convenu que la nuit avait été assez chargée.

« Beaucoup de choses se sont passées en peu de temps… Des rapports de combats aux rapports de plusieurs armes différentes », a-t-il déclaré au journal.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no