La Norvège parmi les pays d'Europe qui ont vacciné le moins de personnes - 3

En Finlande, près de 80 % de toutes les personnes de plus de 16 ans seront bientôt vaccinées avec une dose du vaccin corona. Peu de pays de l’UE ont administré moins de doses que la Norvège.

La Finlande est en tête de liste des pays du programme de vaccination de l’UE qui ont donné à la majorité de leur population au moins une dose.

Selon l’Institut finlandais pour la santé et le bien-être (THL), la Finlande a désormais vacciné 66% de toutes les personnes de plus de 16 ans. En comparaison, la Norvège a vacciné 51,3% de toutes les personnes de plus de 18 ans. Les chiffres s’appliquent à la proportion de ceux qui ont reçu une dose de vaccin.

La Finlande a une proportion beaucoup plus faible de personnes entièrement vaccinées que la Norvège et la plupart des pays d’Europe – seulement 18% des personnes de plus de 16 ans. La Norvège compte 34,1% de personnes entièrement vaccinées.

Près de l’immunité collective

La Finlande pourrait devenir le premier grand pays de l’UE à obtenir l’immunité collective. La responsable du contrôle des infections, Mia Kontio de THL, a déclaré au bureau de presse NTB que 80% des personnes de plus de 18 ans recevront une dose d’ici début juillet, tandis que la plupart des plus de 70 ans seront entièrement vaccinées.

Avec cela, le pays sera très proche de l’immunité collective.

« Qu’est-ce qu’une couverture vaccinale suffisamment élevée pour gagner la bataille ? Personne ne le sait, je pense. Mais je suis sûr que cela aura un effet à la fois sur la propagation de l’infection et sur les hospitalisations », a déclaré Kontio.

Les pays de l’UE reçoivent les vaccins selon une distribution uniforme, mais il existe de grandes différences dans le nombre de doses administrées dans chaque pays.

La Norvège se démarque négativement.

Bas de l’Europe

Alors que plus de dix pays de l’UE ont administré une dose de vaccin à plus de la moitié de la population, seuls six pays de l’UE sont pires que la Norvège, selon l’aperçu de Our World In Data.

La Norvège a vacciné près de 40 % de l’ensemble de la population. Seules la Slovénie, la Slovaquie, la Croatie, la Lettonie, la Roumanie et la Bulgarie ont vacciné une proportion plus faible. Des pays comme le Danemark, l’Allemagne et l’Italie sont à plus de 50 %.

L’Institut norvégien de santé publique (FHI) n’a pas répondu aux questions de NTB sur les raisons pour lesquelles la Norvège est si loin derrière les autres pays européens. Le directeur adjoint Jasper Littmann du programme de vaccination de la FHI a répondu très brièvement :

« La Norvège reçoit des doses conformément à l’accord avec l’UE et envoie toutes les doses aux municipalités dès leur arrivée dans le pays », a-t-il déclaré dans un communiqué via le bureau des médias du FHI.

Le secret des Finlandais

La responsable finlandaise du contrôle des infections, Mia Kontio, pense connaître la réponse à la raison pour laquelle la Finlande est désormais parmi les meilleures d’Europe. Les Finlandais avaient déjà décidé en février d’aller contre l’UE et d’allonger la période entre les doses de vaccin de six à douze semaines. Les Finlandais ont maintenu cette décision et, selon Kontio, c’est devenu une réussite.

En comparaison, la Norvège a attendu le 30 avril pour faire de même, avant de revenir un temps à six semaines avant que le virus delta ne l’oblige à allonger à nouveau la période.

«Nous avons pris cette décision tôt et nous l’avons maintenue. Je pense que c’est l’effet de notre décision précoce que nous voyons maintenant. Cette décision s’est également avérée très bonne dans de nouvelles études », a déclaré Kontio.

Plus d’infections – moins de patients

Bien que de nouvelles variantes virales telles que la variante infectieuse delta se soient révélées contagieuses même pour beaucoup de ceux qui n’ont reçu qu’une seule dose, il semble que ceux qui n’ont reçu qu’une seule dose de vaccin présentent des symptômes bénins. Cela a été vu en Norvège, par exemple, à Færder, où une forte proportion de personnes complètement vaccinées ont été infectées sans avoir de maladie grave.

« Il semble préférable d’avoir plus de temps entre les deux doses, en particulier pour les personnes âgées », a déclaré Kontio.

« Bien sûr, ils sont vulnérables un peu plus longtemps, mais je pense que les personnes âgées et celles du groupe à risque auront vécu une vie protégée entre les doses », a ajouté Kontio.

Entièrement vacciné en août

L’Institut finlandais de la santé et du bien-être n’a pas envisagé de changer de stratégie.

« Cela semblait déjà être un très bon choix en février sur la base de l’immunologie de base, avec des chiffres édifiants du Royaume-Uni », a noté Kontio.

Kontio a déclaré que les Finlandais semblaient très désireux de se faire vacciner, également dans les groupes d’âge les plus jeunes.

« Ce que nous estimons, c’est que nous atteindrons une couverture de 70% pour les personnes entièrement vaccinées dans la population sur 16 ans vers la fin août », a déclaré Kontio.

La Norvège pointe vers AstraZeneca et Jansen

Le secrétaire d’État Saliba Andreas Korkunc (H) du ministère de la Santé et des Services de soins a déclaré que la principale raison pour laquelle de nombreux pays européens ont vacciné plus que la Norvège est que la Norvège n’utilise pas le vaccin AstraZeneca ou le vaccin Janssen.

« Ce sont des vaccins qui sont encore utilisés par la plupart des autres pays européens », a-t-il déclaré.

Saliba a également souligné que le rythme des vaccins en Norvège s’est récemment accéléré.

« 2,2 millions de Norvégiens ont désormais reçu au moins une dose de vaccin, ce qui correspond à plus de 50 % de la population adulte. Si tout se passe comme prévu, tous les Norvégiens de plus de 18 ans se seront vu offrir la première dose de vaccin d’ici la mi-août. Le soutien au programme de vaccination est très bon et nous nous attendons donc à une couverture globale plus élevée par rapport à de très nombreux autres pays », a déclaré Saliba.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no