Sept entreprises obtiennent des licences pour rechercher du pétrole dans la mer de Barents et la mer de Norvège - 3
Photo : Heiko Junge / NTB

La Société norvégienne pour la conservation de la nature est furieuse de la décision du gouvernement d’attribuer des licences de forage pétrolier à sept sociétés lors du 25e cycle d’octroi de licences.

Sur son site Internet, le gouvernement a déclaré que les sociétés s’étaient vu offrir quatre licences de production, réparties en une en mer de Norvège et trois en mer de Barents.

Les sept sociétés sont Norske Shell, Equinor Energy, Idemitsu Petroleum Norway, Ineos E & P Norway, Lundin Norway, OMV et Vår Energi.

La ministre du Pétrole et de l’Énergie, Tina Bru (H), a déclaré que le 25e cycle d’octroi de licences et les cycles annuels de l’APA facilitent l’exploration et l’activité sur le plateau norvégien.

« Important pour l’emploi »

« C’est important pour l’emploi et la création de valeur dans l’industrie pétrolière et gazière norvégienne. Les allocations sont conformes aux objectifs que nous avons présentés dans le livre blanc Energy for Work », a déclaré Bru.

La Société norvégienne pour la conservation de la nature a réagi au fait que les nouvelles licences ont été délivrées peu de temps après que l’Agence internationale de l’énergie (AIE) a déclaré qu’il n’y avait pas de place pour de nouveaux gisements de pétrole et de gaz si la communauté mondiale voulait limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré.

« Si les avertissements de l’AIE et des chercheurs sur le climat ne font pas tourner le gouvernement, ils se dirigeront vers une nouvelle crise économique et un autre objectif climatique non atteint », a averti le chef de l’association Truls Gulowsen.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no