Le Conseil des consommateurs met en garde les étudiants norvégiens contre l'acceptation d'un logement qu'ils n'ont pas vu en personne - 3

Le 20 juillet, l’admission principale au Service d’admission des universités et collèges est prête, et beaucoup commenceront alors à chercher un logement étudiant. Le Conseil des consommateurs met en garde contre l’acceptation de logements que les étudiants n’ont pas vus auparavant.

De nombreux étudiants désespérés contactent le Conseil des consommateurs au cours de l’année universitaire, a noté la directrice du département Pia Høst.

« Nous avons en fait entendu parler de personnes qui ont payé 20 000 NOK à l’avance et arrivent dans leur ville d’étude et découvrent que le logement n’existe pas », a déclaré Høst.

Conditions insoutenables

Le loyer est l’un des problèmes qui est souvent signalé au Conseil de la consommation.

« Certains disent qu’il y a des conditions de vie non durables, comme la moisissure qui pend comme une couverture le long du mur de la salle de bain. D’autres ont reçu un logement qui n’est tout simplement pas sûr. Il peut, par exemple, ne pas disposer d’une voie d’évacuation appropriée en cas d’incendie », a déclaré Høst.

De plus, le désaccord sur le dépôt est un thème récurrent sur la ligne d’appel des consommateurs. Høst souligne que l’argent doit être déposé dans un compte de dépôt séparé au nom du locataire.

« Ici, de nombreux propriétaires font des erreurs et déposent l’argent sur leur propre compte », a noté Høst.

Liste de conseils

Le Conseil des consommateurs a les conseils suivants pour les étudiants à la recherche d’un logement :

* Regardez la maison avant de payer.

* Utilisez un contrat.

* Vérifiez ce qui est inclus dans le loyer.

* Découvrez quelles obligations vous avez.

* Vérifiez la période de préavis.

* Exiger un compte de dépôt.

* Documentez les dommages à la maison avec le propriétaire lors de l’emménagement et du déménagement.

* Gardez la maison en bon état.

* Ne signez pas d’accord pour les autres. Si vous allez vivre dans un collectif, tout le monde doit signer.

* Se plaindre si le propriétaire ne fait pas ce qu’il est censé faire. Vous pouvez obtenir de l’aide auprès de la Commission des litiges locatifs (Husleietvistutvalget), du conseil de conciliation ou d’un conseil des conflits.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayEducation

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no