Photo : Torstein Bøe / NTB

La Direction norvégienne de l’immigration (UDI) et la Commission de recours en matière d’immigration (UNE) ont décidé d’arrêter les retours forcés en Afghanistan jusqu’au 15 septembre.

La raison de l’arrêt est l’escalade du conflit entre les talibans et les autorités afghanes, qui a exacerbé la situation sécuritaire dans le pays, ont indiqué les autorités dans un communiqué mercredi.

La décision signifie que les personnes qui ont reçu une décision définitive sur leur retour en Afghanistan ne sont pas obligées de quitter la Norvège tant que dure l’arrêt.

Cela s’applique aux personnes originaires d’Afghanistan qui se sont vu refuser une demande de protection, qui ont été expulsées de Norvège, dont le permis de séjour a été révoqué ou qui séjournent en Norvège et dont la demande de permis de séjour a été rejetée.

D’ici le 15 septembre, l’UDI et l’UNE réévalueront la situation des retours en Afghanistan et verront si l’arrêt doit être prolongé ou levé.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no