Quatre propriétaires de chalets sur dix en Norvège ont passé plus de temps dans leur chalet pendant la pandémie. La majorité d’entre eux souhaitent à l’avenir passer le même temps dans leur cabine, pour travailler, entre autres.

Parmi les propriétaires de chalets actuels, deux sur trois n’utilisent jamais leur chalet comme bureau, selon une enquête menée par Ipsos pour DNB Eiendom.

Les futurs propriétaires de chalets envisagent cependant de combiner davantage la vie en cabine avec le travail. Six sur dix envisagent de travailler depuis le « bureau de la cabine ».

« Avant, les gens utilisaient la cabane le week-end et lorsqu’ils avaient des vacances, mais maintenant la cabane est également utilisée en semaine », a expliqué le responsable du segment des maisons de vacances à DNB Eiendom, Tone C. Krange.

De nouvelles exigences

Les expériences dans la nature sont toujours importantes, mais les futurs acheteurs de cabines souhaitent également le haut débit, les chargeurs de voiture électrique et l’accessibilité.

« Nous pensons que la proximité des villes sera importante pour qu’il soit facile de combiner la vie en cabine avec une journée de travail hybride », a déclaré Krange.

La pandémie a suscité un intérêt accru pour la possession d’une cabane et les prix des maisons de vacances ont augmenté de 12,6% au premier semestre 2021, selon les chiffres d’Eiendom Norge.

Jusqu’à présent, il y a peu d’indications que l’intérêt va disparaître. De nouveaux groupes d’achat plus jeunes sont apparus pendant la pandémie, selon Krange.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no