Brann testera ses joueurs pour la drogue après l'incident de la fête du stade - 5

Brann a annoncé qu’il testerait les joueurs et les zones du stade du club pour découvrir une possible consommation de drogue liée à une fête ivre dont on a beaucoup parlé plus tôt cette semaine.

La directrice générale de Brann, Vibeke Johannesen, a confirmé l’information au journal Bergensavisen samedi soir.

« Sur la base des rumeurs selon lesquelles il y aurait eu de la drogue, nous travaillons maintenant sur la façon dont nous pouvons pratiquement effectuer des tests sur les personnes et les zones du stade. Le plan est que nous réalisions ces tests », a-t-elle déclaré.

Elle ne voulait pas préciser qui ou combien de personnes seront testées.

« Nous devons souligner qu’il ne s’agit que de rumeurs, mais nous le ferons (note: les tests) pour nous assurer que les personnes impliquées sont vérifiées », a déclaré Johannesen sur le site Internet du club à propos des tests.

Contexte du cas

Le procureur Gunnar Fløystad du district de police de l’Ouest a déclaré au journal Dagbladet qu’il n’est pas acquis que la police procède à de tels tests.

« Les tests sanguins basés uniquement sur la suspicion de consommation de drogue ne sont pas conformes aux directives du procureur général », a écrit Fløystad dans un SMS au journal.

On sait que douze joueurs de Brann étaient à une after-party mardi soir au Brann Stadium. L’alcool était impliqué, et sept jeunes femmes en dehors de la cohorte de la troupe Brann auraient participé.

Vendredi, le district de police de l’Ouest a annoncé qu’une enquête sur une éventuelle agression sexuelle avait été ouverte. Brann coopère avec la police dans cette affaire et le club prend également des mesures.

« Nous voulons limiter la durée pendant laquelle les joueurs ont accès au stade le soir et apporter des modifications au code d’alarme », a déclaré Johannesen.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no