SSB : la population de la Norvège augmente - mais pas dans les grandes villes - 3

Les gens quittent les villes, montrent de nouvelles statistiques de Statistics Norway (SSB). Oslo a le plus grand déclin de population.

Oslo, Bergen, Trondheim, Stavanger et Tromsø ont tous connu une baisse de la population au deuxième trimestre de cette année, selon les nouveaux chiffres de la SSB.

Le déclin s’est produit malgré le fait que la population globale a augmenté de plus de 3 600 au cours de la période. La population norvégienne compte désormais un peu plus de 5,4 millions d’habitants.

La baisse est principalement due aux délocalisations domestiques, c’est-à-dire à un plus grand nombre de personnes quittant les villes que vers les villes.

Oslo enregistre la plus forte baisse

En chiffres absolus, Oslo a subi la plus grande perte de réinstallation. Alors qu’environ 7 500 personnes ont déménagé dans la ville, 9 600 ont déménagé.

Les chiffres de la migration vers Oslo et des délocalisations depuis Oslo sont les plus élevés que la SSB n’ait jamais mesurés au deuxième trimestre (avril-juin) depuis l’introduction des statistiques de délocalisation trimestrielles en 1997.

Dans le même temps, les municipalités voisines telles que Lørenskog, Lillestrøm et Nordre Follo ont connu une augmentation de la population.

« Beaucoup choisissent de s’installer dans les municipalités voisines parce qu’ils veulent toujours avoir un lien avec la ville », a noté Ane Margrete Tømmerås du SSB.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no