L'infection à Corona en Norvège a augmenté de 25% la semaine dernière – mais il y a peu de nouvelles hospitalisations et de décès - 3

Au total, 3 717 personnes ont reçu un diagnostic de coronavirus la semaine dernière. Soit une augmentation de 25 % par rapport à la semaine précédente. La FHI estime que l’épidémie est toujours sous contrôle.

Après six semaines de tendance stable, le nombre de cas de corona enregistrés a augmenté au cours des quatre dernières semaines. Dans son dernier rapport hebdomadaire, l’Institut national de la santé publique (FHI) indique désormais qu’il y a eu une augmentation de l’infection de 25% la semaine dernière (semaine 32).

Selon le rapport, cela équivaut à 124 cas signalés pour 100 000 habitants pour les semaines 31 et 32 ​​combinées.

La pression d’infection la plus élevée se trouve à Vestland avec 225 pour 100 000 habitants pendant les semaines 31 et 32, suivi par Oslo (191), Møre og Romsdal (117) et Viken (113).

La semaine dernière, le nombre de cas signalés a augmenté à Viken, Oslo, Rogaland, Møre og Romsdal, Agder, Vestfold et Telemark et Innlandet. Selon le FHI, la variante delta est désormais complètement dominante en Norvège.

Peu de morts

Dans le rapport, le FHI écrit que l’épidémie est toujours sous contrôle même si la propagation de l’infection augmente dans plusieurs régions du pays.

« L’incidence augmente principalement dans les groupes d’âge les plus jeunes, et la proportion de cas signalés pouvant être liés à des entrées de voyage a augmenté au cours de l’été », a ajouté le FHI.

En revanche, le nombre d’hospitalisations corona reste faible. La semaine dernière, 29 patients ont été admis à l’hôpital avec COVID-19 comme cause principale. C’est quatre de moins que la semaine précédente.

Cinq décès liés à la couronne ont été enregistrés au cours de la semaine 32. Il y a eu six décès ou moins liés à la couronne par semaine depuis la semaine 18.

L’incidence des admissions à l’hôpital, des admissions en unité de soins intensifs et des décès reste faible, ce que le FHI suppose être dû au fait que le vaccin protège les personnes âgées et les autres personnes présentant un risque accru d’évolution grave de la maladie.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no