Tine investit 55 millions de couronnes dans une nouvelle laiterie afin de concurrencer le fromage importé - 3
Photo : Gorm Kallestad / NTB

Tine s’engage dans la lutte contre les fromages importés en investissant 55 millions de NOK dans une nouvelle laiterie à Dovre. Avec cela, il doublera la production de camembert et de brie norvégien.

Environ 90 % des fromages à moisissure blanche vendus en Norvège sont actuellement importés.

Mercredi, Tine a ouvert une nouvelle usine de production de fromage à moisissure blanche à Dovre dans le cadre du traditionnel Dovre Ysteri. La laiterie est en activité depuis 1918, mais elle connaîtra désormais une forte augmentation de la production d’au moins 12 variétés de brie et de camembert.

« Je suis convaincu que les consommateurs norvégiens préféreront le camembert et le brie locaux et de courte distance qui sont produits à partir de lait norvégien », a déclaré au journal Nationen la responsable laitière de Tine Meieriet Dovre, Sigrid Svanborg.

Parallèlement, Tine a reprofilé tous ses fromages à moisissure blanche à la marque « Dovre Ysteri ».

« Avec ce changement, nous affirmons plus clairement que notre fromage de qualité est produit localement, à courte distance et à base de lait norvégien. Les consommateurs sont de plus en plus préoccupés par ces facteurs », a déclaré Svanborg.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no