La Norvège fait partie des pays les plus actifs au monde lorsqu'il s'agit d'intervenir contre les fusions, selon une enquête - 3
Photo : Håkon Mosvold Larsen / NTB

Une enquête menée par des employés de la Norwegian School of Economics (NHH) et de l’Autorité norvégienne de la concurrence montre que la Norvège fait partie des pays au monde qui interviennent contre la plupart des fusions d’entreprises.

« Par rapport à d’autres pays, la Norvège se distingue par un contrôle actif des fusions et un recours relativement fréquent à la fois aux interdictions et aux mesures correctives. Entre autres, nous avons nettement plus d’interventions que nos pays voisins. La Suède, avec la Suisse, a eu très peu d’interventions depuis 2004 », a déclaré l’économiste Eileen Fumagalli de l’Autorité norvégienne de la concurrence dans un communiqué de presse.

Au cours de la période 2004-2020, l’Autorité norvégienne de la concurrence a annoncé des interventions possibles dans 86 fusions, et 46 ont été arrêtées ou restreintes.

Selon un article que les chercheurs ont écrit pour le magazine Samfunnsøkonomen, la Norvège intervient aussi souvent que l’Italie et l’Espagne. En revanche, des pays comme la Suisse et la Suède n’interviennent pas autant.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayFinance

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no