L'administration norvégienne des routes publiques veut arrêter la vente de scooters électriques illégaux - 5
Photo: Beate Oma Dahle / NTB

À l’heure actuelle, les magasins en ligne peuvent vendre des scooters électriques illégaux en Norvège tant qu’ils déclarent qu’ils sont illégaux. L’administration norvégienne des routes publiques souhaite mettre fin à cette pratique.

« Les ventes, le marketing et surtout l’utilisation de scooters électriques illégaux qui vont trop vite sont un défi majeur en matière de sécurité routière », a déclaré à Norwegian Broadcasting (NRK) la conseillère principale Anette Hauge de l’Administration norvégienne des routes publiques.

L’Administration norvégienne des routes publiques souhaite que le ministère de l’Enfance et des Affaires familiales, l’Agence norvégienne de la consommation et le Conseil du marché examinent les règles actuelles relatives à la vente de scooters électriques qui sont illégales en Norvège.

Les scooters électriques pouvant rouler à plus de 20 kilomètres par heure sont interdits en Norvège, qu’ils soient conduits sur la route ou dans un lieu privé.

La semaine dernière, un adolescent de 15 ans à Fredrikstad a été arrêté sur un scooter électrique qui roulait à 65 km/h. Le véhicule a été saisi et le père de l’enfant a été dénoncé.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no