Photo : Gorm Kallestad / NTB

Des victimes ont été abattues dans six des 17 cas de meurtre sur lesquels la police a enquêté jusqu’à présent cette année. C’est le nombre le plus élevé depuis plus de dix ans, selon le journal Dagbladet.

« Nous ne voulons pas avoir de fusillades, et surtout en pleine rue, en Norvège. Même un épisode en est un de trop », a déclaré au journal le secrétaire d’État Thor Kleppen Sættem (H) au ministère de la Justice et de la Gestion des urgences.

Cependant, il pense qu’il est trop tôt pour utiliser les chiffres pour tirer des conclusions sur les tendances. Selon les propres chiffres de la police, les armes à feu ont été utilisées en moyenne dans moins de 10 % des cas de meurtre entre 2011 et 2020.

Jusqu’à présent cette année, la proportion est supérieure à 35%, écrit Dagbladet. La dernière fois qu’il y a eu beaucoup de cas de meurtre impliquant des armes à feu, c’était en 2009 (dans huit cas sur 26).

Depuis le début de l’année, la police a commencé à enquêter sur 17 cas de meurtre.

Source : © NTB Norway.mw / #Norway.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no