Que signifie vraiment le mot « Viking » ? - 3

Cet article a été écrit par Judith Jesch, professeur d’études vikings, Université de Nottingham.

Nous connaissons tous les Vikings. Ces guerriers poilus de Scandinavie qui ont fait des raids et des pillages, et ont tailladé et brûlé leur chemin à travers l’Europe, laissant derrière eux la peur et la destruction, mais aussi leurs gènes, et quelques bonnes histoires sur Thor et Odin.

Les stéréotypes sur les Vikings peuvent en partie être imputés à Hollywood ou à History Channel. Mais il y a aussi un stéréotype caché dans le mot « Viking ». Des livres et des sites Web respectables vous diront en toute confiance que le mot en vieux norrois « Viking » signifie « pirate » ou « pillard », mais est-ce le cas ? Que signifie vraiment le mot et comment devrions-nous l’utiliser?

Il y a en fait deux, voire trois, mots différents auxquels de telles explications pourraient se référer. « Viking » en anglais actuel peut être utilisé comme nom (« un Viking ») ou comme adjectif (« un raid viking »). En fin de compte, il dérive d’un mot en vieux norrois, mais pas directement. Le mot anglais « Viking » a été relancé au 19ème siècle (un des premiers à l’adopter était Sir Walter Scott) et emprunté aux langues scandinaves de l’époque. En vieux norrois, il y a deux mots, tous deux substantifs : un vikingr est une personne, tandis que viking est une activité. Bien que le mot anglais soit finalement lié aux mots en vieux norrois, ils ne doivent pas être supposés avoir les mêmes significations.

Vikingr et Viking

L’étymologie de vikingr et viking est vivement débattue par les érudits, mais n’a pas besoin de nous retenir car l’étymologie ne nous dit que ce que le mot signifiait à l’origine lorsqu’il a été inventé, et pas nécessairement comment il a été utilisé ou ce qu’il signifie maintenant. Nous ne savons pas quoi vikingr et viking signifiait avant l’ère viking (environ 750-1100 après JC), mais à cette époque, il existe des preuves de son utilisation par les Scandinaves parlant le vieux norrois.

Les preuves laconiques mais contemporaines d’inscriptions runiques et de vers skaldiques (poésie de louange de l’âge viking) fournissent quelques indices. UNE vikingr était quelqu’un qui partait en expédition, généralement à l’étranger, généralement par mer, et généralement en groupe avec d’autres vikingar (le pluriel). Vikingr n’impliquait aucune ethnie particulière et c’était un terme assez neutre, qui pouvait être utilisé pour désigner son propre groupe ou un autre groupe. L’activité de viking n’est pas précisé non plus. Cela pouvait certainement inclure des raids, mais ne se limitait pas à cela.

Un sens péjoratif du mot a commencé à se développer à l’époque viking, mais il est plus clair dans les sagas islandaises médiévales, écrites deux ou trois siècles plus tard – dans les années 1300 et 1400. En eux, vikingar étaient généralement des prédateurs pirates mal intentionnés, dans les eaux autour de la Scandinavie, de la Baltique et des îles britanniques, qui devaient être réprimés par les rois scandinaves et autres héros de la saga. Les sagas islandaises ont eu une énorme influence sur nos perceptions de ce qu’on a appelé l’âge des Vikings, et « Viking » en anglais d’aujourd’hui est influencé par ce sens péjoratif et restreint.

Comment l’utiliser

Le débat entre ceux qui verraient les Vikings principalement comme des guerriers prédateurs et ceux qui attirent l’attention sur leurs activités plus constructives dans l’exploration, le commerce et la colonisation se résume alors en grande partie à la façon dont nous comprenons et utilisons le mot Viking. Le restreindre à ceux qui ont fait des raids et des pillages en dehors de la Scandinavie ne fait que perpétuer le sens péjoratif et désigne les Scandinaves comme particulièrement violents dans ce qui était en fait un monde universellement violent.

Un sens plus inclusif reconnaît que les raids et les pillages n’étaient qu’un aspect de l’ère viking, les Vikings mobiles étant au cœur des activités vastes, complexes et multiculturelles de l’époque.

Dans le monde universitaire, « Viking » est utilisé pour les personnes d’origine scandinave ou ayant des relations scandinaves qui étaient actives dans le commerce et la colonisation ainsi que dans la piraterie et les raids, à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de la Scandinavie dans la période 750-1100. L’ère viking était un phénomène vaste et complexe qui allait bien au-delà du domaine purement militaire et qui absorbait également des personnes qui n’étaient pas à l’origine d’origine ethnique scandinave.

En conséquence, le mot anglais s’est utilement élargi et développé pour donner un nom à ce phénomène et à son Âge, et c’est ainsi qu’il faut l’utiliser, sans égard ni à son étymologie, ni à ses significations plus étroites dans un passé lointain.

Cet article est republié à partir de The Conversation sous une licence Creative Commons. Lire l’article original.

Source : La conversation / #NorwayTodayTravel

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no