Association hôtelière norvégienne : Apprenons à vivre avec la pandémie - 3

L’Association hôtelière norvégienne (NHO Reiseliv) souhaite que des mesures appropriées soient mises en place pour faciliter la réouverture de la société et apprendre à vivre avec la pandémie à partir du 14 janvier. Cela impliquerait l’utilisation de laissez-passer corona et commencerait à agir « comme un pays européen normal ».  »

Devold: 3500 entreprises membres de la NHO veulent rouvrir le 14 janvier

Kristin Krohn Devold, directrice de NHO Reiseliv, a déclaré au bureau de presse de Nynork que lorsque la société devrait commencer à planifier sa réouverture lorsque les mesures actuelles contre les coronavirus expireront le 14 janvier.

Au nom des 3 500 entreprises qu’elle représente, Devold a déclaré que « le moment est venu de nous apprendre à vivre avec la pandémie. Toutes les personnes de plus de 65 ans ont reçu la troisième dose et toutes les personnes de plus de 45 ans l’ont reçue. Nous savons que la grande majorité des personnes vaccinées qui sont infectées ne tombent pas très malades. »

Découvrez les Aurores Boréales

« L’interdiction de l’alcool doit être levée le 14 janvier« 

Elle a également suggéré que la première action du gouvernement devrait être de lever le 14 janvier l’interdiction nationale de l’alcool qui est en place depuis la mi-décembre 2020.

Découvrez les Aurores Boréales

Elle a déclaré que « l’interdiction de l’alcool est particulièrement norvégienne, elle n’est pas rationnelle et l’effet d’arrêt de l’infection est très discutable. La mesure n’est pas proportionnée, c’est-à-dire qu’elle frappe l’industrie beaucoup plus durement que l’effet qu’elle a contre la propagation de l’infection. Le ministère de la Santé et des Services de soins n’a rien promis d’autre qu’un réexamen des mesures nationales le 14 janvier.

Cette semaine a vu d’importantes pressions politiques pour la levée de l’interdiction avec plusieurs maires des partis travailliste (AP) et centre (SP) exigeant la fin de l’interdiction.

Photo : Vidar Ruud / NTB

COVID passe la clé, un 2021 mitigé pour les industries de l’hôtellerie et du tourisme

La stratégie de Devold pour la réouverture en toute sécurité de la vie nocturne et des restaurants sera l’utilisation d’un laissez-passer de vaccination COVID. Elle pense que cela fait partie d’une solution pour faire vacciner davantage de personnes. Elle a souligné que la majorité des personnes admises à l’hôpital maintenant ne sont pas vaccinées.

Avec le recul sur 2021, Devold dresse un portrait mitigé. Après la réouverture de la majorité du pays en juin, la saison estivale a connu une croissance significative, notamment dans de nombreux hôtels régionaux. Cette tendance s’est poursuivie au cours des mois d’automne avec un nombre record d’hôtels urbains, dépassant même les niveaux d’avant la pandémie de 2019.

Pourtant, décembre a été un mois sombre pour tous dans le secteur de l’hôtellerie et du tourisme selon Devold. Elle a indiqué que « ..si la barre n’est pas levée à la mi-janvier, le régime d’indemnisation et le régime de soutien des salaires devront être grandement améliorés si l’on veut éviter de nouveaux licenciements ».

Le gouvernement dit que l’interdiction de servir de l’alcool est juste pour arrêter l’infection

Pour le gouvernement, cependant, l’interdiction nationale de l’alcool est considérée comme la bonne voie à suivre. Le secrétaire d’État Ole Henrik Bjørkholt (AP), au ministère de la Santé et des Services de soins, a déclaré que même s’il ressentait la frustration apparente dans les secteurs de l’hôtellerie et du tourisme, l’interdiction est « … nécessaire parce que les gens se soucient moins d’eux-mêmes et des autres plus ils consomment d’alcool. boire. Dans la situation grave dans laquelle nous nous trouvons, où nous avons et avons eu des taux d’infection élevés, de nombreux patients hospitalisés et des municipalités qui signalent des problèmes de capacité majeurs, des mesures sont nécessaires pour réduire les contacts entre les personnes. »

Il a également ajouté que les personnes employées dans des professions avec des contacts humains fréquents, comme celles qui travaillent dans les restaurants ou les bars, ont des taux d’infection plus élevés.

En ce qui concerne le régime de compensation, Bjørkholt a convenu qu’il n’était pas parfait pour toutes les entreprises mais qu’il « contribuerait positivement » à la plupart. Il a déclaré qu’une nouvelle évaluation des mesures contre les coronavirus sera effectuée le 14 janvier.

Source : NTB / #Norway.mw / #NorwayTodayTravel

Avez-vous une astuce pour Norway.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous à info@norwaytoday.no