Les partenaires doivent être autorisés à assister aux accouchements, déclare le ministre norvégien de la Santé, Kjerkol - 3
Photo : Terje Bendiksby / NTB

Les hôpitaux devraient désormais permettre aux femmes qui accouchent d’avoir un partenaire avec elles pendant l’accouchement, déclare la ministre de la Santé Ingvild Kjerkol.

Pendant la pandémie, il y a eu des règles strictes pour savoir si les partenaires devaient être autorisés à entrer à l’hôpital et être présents lors de l’accouchement.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Maintenant que la société est sur le chemin du retour à la normale, la situation affectera également les règles des hôpitaux, a déclaré le gouvernement dans un communiqué de presse.

«Je sais que cela a été difficile pour de nombreux parents qui attendaient pendant la pandémie. Dans la situation actuelle, tout est en place pour que les partenaires soient impliqués dans toutes les étapes de la naissance », a souligné Kjerkol (AP).

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Nouvelle pratique

Le ministère de la Santé et des Services de soins est maintenant en contact avec toutes les régions sanitaires pour s’assurer qu’il y a une pratique égale dans tout le pays.

Dans des situations particulières, l’accès peut encore être restreint si cela se fait au détriment de la diligence raisonnable.

«Il est important de tirer les leçons des expériences que nous avons eues avec les mesures de contrôle des infections dans les maternités pendant la pandémie et de voir si celles-ci ont peut-être été pratiquées de manière trop stricte.

« Je vais examiner la réglementation et évaluer s’il est nécessaire de préciser qu’un compagnon doit pouvoir participer à l’accouchement », a déclaré Kjerkol.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no