La princesse Astrid de Norvège fête ses 90 ans - 9

La princesse Astrid, la sœur aînée du roi Harald, fête ses 90 ans ce week-end. Sa longue vie a consisté en un service dévoué pour la maison royale et la Norvège, tant au pays qu’à l’étranger.

Plus qu’une simple représentante de la Maison Royale, une grande sœur aussi

La princesse Astrid – également connue sous le nom de Mme Ferner – fêtera samedi son 90e anniversaire. La Maison royale a confirmé que les célébrations seront une occasion privée. Sœur aînée du roi Harald, elle a passé une vie consacrée au service de la Couronne et de l’État norvégiens.

Une biographie autorisée publiée par la Maison royale décrit la princesse Astrid comme ayant « mis un accent particulier sur la prise en charge des faibles dans la société et sur l’inclusion de ceux qui sont un peu différents. La princesse aime les sports et la vie en plein air et est une invitée fidèle à Holmenkollen et à d’autres grands événements sportifs.

La « première dame » de Norvège avec une éthique de travail impressionnante

La princesse Astrid Maud Ingeborg était le deuxième enfant du prince héritier Olav et de la princesse héritière Märtha née en 1932. Élevée à Skaugum Estate, elle a fui le pays avec sa famille lorsque l’Allemagne nazie a envahi en 1940. En vertu de la loi de succession norvégienne, qui n’a été modifiée en 1971 pour inclure la lignée féminine, la princesse Astrid et sa sœur aînée la princesse Ragnhild (1930-2012), ainsi que leurs descendants, ont été exclus de la ligne de succession. Elle a étudié l’économie sociale et l’histoire politique à Oxford dans sa jeunesse et a également appris la couture à la célèbre Märthaskolen.

La princesse Ragnhild a épousé un industriel norvégien en 1953 et a déménagé à Sao Paulo, au Brésil, où elle a vécu le reste de sa vie. Lorsque la princesse héritière Martha est décédée un an plus tard, la princesse Astrid était la seule femme royale restante dans le pays. Elle est donc consciencieusement intervenue en tant que «première dame» de Norvège, normalement attribuée à l’épouse du monarque régnant. Son grand-père, le roi Håkon, dont la femme était décédée en 1938, l’a prise sous son aile et a été impressionné par sa grande éthique de travail lorsqu’il représentait la Norvège. Il lui a décerné l’Ordre de Saint-Olav après seulement deux ans.

La princesse Astrid de Norvège fête ses 90 ans - 11
La reine Sonja, le roi Harald et la princesse Astrid. Photo : Lise Åserud / scanpix NTB

Un rôle accru, un engagement controversé et une vie de famille

Sa représentation pour la Norvège n’a augmenté que lorsque son père est devenu le roi Olav en 1957. Elle l’accompagnait souvent lors de visites officielles, de tâches et de réunions et l’aidait également à accueillir des dignitaires étrangers. Parmi les visiteurs notables qu’elle a reçus figuraient la reine Elizabeth II du Royaume-Uni et les deux dernières têtes couronnées d’Iran et d’Éthiopie – Shah Mohammad Reza Pahlavi et l’empereur Haile Selassie respectivement.

En 1960, elle se fiance à Johan Martin Ferner (1927-2015), marin olympique et médaillé. Leurs fiançailles ont été une source de controverse car il était un homme divorcé. Quoi qu’il en soit, ils se sont mariés en 1961, renonçant à son apanage – une concession d’un domaine, d’un titre ou d’une fonction donnée aux frères et sœurs cadets d’un roi. Le couple a eu la chance d’avoir 5 enfants au cours des 10 années suivantes.

Lorsque son jeune frère, le roi Harald, s’est marié en 1968, sa femme, la reine Sonja, est devenue la nouvelle «première dame» de Norvège, de sorte que les fonctions royales de la princesse Astrid ont légèrement diminué.

Princesse Astrid, Mme Ferner comble dimanche 85 ans
Princesse Astrid, Mme Ferner. Photo : Sven Gj. Gjeruldsen / Det kongelige hoff / NTB scanpix

Pension honorifique de service de l’Etat

Au cours du demi-siècle suivant, la princesse a toujours gardé un emploi du temps chargé. Elle a été la marraine d’un certain nombre d’organisations caritatives et d’organisations, notamment l’Association norvégienne de santé publique des femmes, l’Orchestre symphonique de Trondheim, l’Association norvégienne de défense volontaire des femmes et l’Oslo Art Association. Elle a une longue association avec l’Association norvégienne de la dyslexie car elle souffre de cette condition créant une période particulièrement éprouvante dans sa jeunesse.

À l’occasion de son 70e anniversaire en 2002, la princesse a reçu une pension honorifique accordée pour ses services à la fois à la maison royale et à l’État norvégien. Dans la recommandation, il a déclaré que «l’État norvégien a décidé de montrer sa reconnaissance pour les efforts que la princesse Astrid, Mme Ferner a déployés pour la Norvège. En tant que première dame du pays pendant plusieurs années, puis dans le cadre de vastes fonctions de représentation. Elle se verra donc accorder une pension honorifique par le Trésor public de l’État norvégien.

Son anniversaire est le deuxième anniversaire royal majeur en 2022 après que sa petite-nièce, la princesse Ingrid Alexandra, a eu 18 ans le mois dernier.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayTravel

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au [email protected]