Un homme condamné à 20 ans de détention préventive pour le meurtre de Thea Halvorsen Braavold - 3

Un homme de 47 ans a été condamné à 20 ans de détention préventive par la cour d’appel pour avoir tué Thea Halvorsen Braavold à Sandefjord. Le tribunal estime que le meurtre était bestial.

La durée minimale est fixée à 13 ans. L’homme doit également payer une réparation et une indemnisation d’un montant total de 250 000 NOK.

L’homme a toujours nié avoir quoi que ce soit à voir avec le meurtre, mais la cour d’appel d’Agder a jugé qu’il ne faisait aucun doute que l’homme de 47 ans était celui qui avait brutalement tué Thea Halvorsen Braavold, 31 ans, dans un appartement de Sandefjord le 2 février 2020.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

« Théa est morte, Théa est morte »

« La cour d’appel considère que le meurtre a eu lieu dans des circonstances particulièrement aggravantes », précise le verdict.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Ils pensent également que le meurtre semble être bestial.

La Cour d’appel a évoqué, entre autres, la découverte de l’ADN de l’homme sur l’arme du crime. De plus, les déclarations d’un ami – que l’homme de 47 ans a recherché peu de temps après la mort de Braavold – étaient importantes.

« Théa est morte, Théa est morte. J’espère que vous pouvez me pardonner. Je dois vivre avec ça pour le reste de ma vie », a déclaré l’homme au témoin.

L’homme de 47 ans s’est également douché chez son ami et a lavé ses vêtements.

L’ami s’est rendu à l’appartement de Braavold avec deux autres personnes après avoir entendu l’homme de 47 ans. Les trois d’entre eux ont trouvé la femme de 31 ans morte.

Condamné à 21 ans de détention préventive par le tribunal de district

L’homme a été condamné à 21 ans de détention préventive pour le meurtre devant le tribunal de district de Vestfold l’été dernier. Devant le tribunal de district, l’homme de 47 ans a affirmé que quelqu’un d’autre avait tué sa petite amie.

Il l’a lié à un meurtre dont il a été reconnu coupable en 2003 – le soi-disant meurtre de Stoa dans lequel un chef de gang a été maltraité et tué.

Il a été libéré en 2018. En plus de la précédente condamnation pour meurtre, l’homme a déjà été condamné huit fois pour d’autres crimes. Il n’était sorti de prison que depuis trois mois lorsque Braavold a été tué.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au [email protected]