PM Støre : De bonnes raisons d'accorder une protection collective temporaire aux Ukrainiens en Norvège - 3

Le Premier ministre Jonas Gahr Støre est ouvert à l’octroi d’une protection temporaire aux réfugiés fuyant l’Ukraine mais attend toujours la proposition de l’UE.

« Nous pourrions faire face à la plus grande catastrophe humanitaire en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale », a déclaré Støre dans un communiqué au parlement norvégien (Storting) jeudi.

Il a souligné que la Norvège devrait être prête à fournir une assistance dans la situation des réfugiés et qu’elle devrait prendre sa part. Pourtant, il n’a pas mentionné le nombre exact de réfugiés que le gouvernement serait prêt à accueillir.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Une opposition presque unie demande que les réfugiés d’Ukraine bénéficient d’une protection collective temporaire en Norvège. Seul le Parti du progrès (FRP) s’oppose à l’utilisation du dispositif.

Découvrez les Aurores Boréales

« Il y a de bonnes raisons d’utiliser le programme », a déclaré Støre. Il a ajouté que le gouvernement attend de voir ce que l’UE proposera et comment le système sera mis en place. Les ministres de l’intérieur de l’UE se réuniront jeudi pour discuter de la question, et la ministre norvégienne de la justice Emilie Enger Mehl (SP) participera également.

Les préparatifs

Støre a déclaré que la Direction norvégienne de l’immigration et la police sont en train de renforcer leurs plans en vue d’accueillir un plus grand nombre de réfugiés.

« Le Storting doit être préparé au fait qu’un grand nombre de réfugiés peuvent exiger de s’occuper – mais nous allons gérer cette tâche ensemble », a-t-il déclaré.

Støre a réaffirmé que la Norvège condamnait fermement l’invasion. Le peuple ukrainien mène une bataille héroïque, a-t-il noté.

Applaudissements debout

Støre avait invité l’ambassadeur ukrainien Yurii Onischenko à être présent au Storting pour exprimer la solidarité de la Norvège.

« Ambassadeur, votre peuple a toute notre solidarité », a déclaré Støre, et des ovations debout spontanées ont éclaté dans la salle bondée du Storting.

L’invasion de l’Ukraine a conduit les pays européens et l’OTAN à se rapprocher d’une manière jamais vue auparavant, a souligné Støre.

Il a également mentionné l’exercice militaire Cold Response, qui se tiendra dans la seconde quinzaine de mars. Au total, 30 000 soldats de 25 pays y participeront.

Støre a souligné que l’exercice était prévu depuis longtemps et qu’il ne s’agissait pas d’une réaction à la guerre. Néanmoins, l’exercice peut souligner que la Norvège fait partie de l’OTAN, a-t-il souligné.

« Nous savons que Cold Response sera étroitement surveillé par la Russie », a déclaré Støre.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no