Les travailleurs saisonniers ukrainiens pourraient bénéficier d'une protection collective temporaire en Norvège - 3

Les Ukrainiens qui se trouvaient déjà en Norvège avant que la guerre n’éclate dans leur pays d’origine devraient bénéficier d’une protection en Norvège, selon une nouvelle proposition du gouvernement.

Plusieurs Ukrainiens qui étudient ou travaillent en Norvège verront leur permis de séjour expirer – sans possibilité de renouvellement.

Le gouvernement propose désormais d’étendre le régime de protection collective temporaire à davantage de groupes de personnes. Une extension inclurait également les personnes qui se trouvent en Norvège en tant que travailleurs saisonniers.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Cette solution aiderait également le groupe à devenir des demandeurs d’asile.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Aucune restriction particulière

« Les personnes qui bénéficient d’une protection en Norvège peuvent travailler ici sans restrictions particulières. Un permis de séjour, selon les règles de protection, donne également plus de droits en Norvège qu’un permis saisonnier », a noté la ministre du Travail et de l’Inclusion sociale Marte Mjøs Persen (AP).

À la mi-mars, le gouvernement a mis en place un programme de protection collective temporaire pour les personnes déplacées d’Ukraine. Ce programme était principalement destiné aux citoyens ukrainiens résidant en Ukraine avant le 24 février.

Au fil du temps, les Ukrainiens qui se trouvaient en Norvège lorsque la Russie a envahi l’Ukraine ont constaté que leur permis de séjour temporaire en Norvège expirerait sans possibilité de renouvellement.

« Par conséquent, le gouvernement est en train d’envisager des extensions des groupes de personnes couvertes par le régime de protection collective temporaire », a déclaré la ministre de la Justice et de la Gestion des urgences Emilie Enger Mehl (SP).

« Une exemption temporaire de l’exigence d’un permis de séjour garantira que les travailleurs saisonniers peuvent continuer à gagner de l’argent en attendant un nouveau permis de séjour », a déclaré Mehl.

Le gouvernement a pour objectif de présenter la proposition le vendredi 29 avril.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no