Le gouvernement suédois veut stopper le financement étranger des communautés religieuses du pays - 3

Le gouvernement suédois veut mettre fin au financement étranger des mosquées suédoises et d’autres confessions. Elle espère qu’une interdiction des financements étrangers pourra prévenir les tentatives de radicalisation.

« L’extrémisme violent et les attitudes antidémocratiques n’ont pas leur place en Suède », a déclaré la ministre de la Culture Jeanette Gustafsdotter.

Plus tôt ce mois-ci, le gouvernement a annoncé un durcissement des conditions dites démocratiques pour les communautés religieuses qui reçoivent un soutien public. Désormais, il souhaite également mettre un terme au financement étranger des communautés religieuses en Suède.

Découvrez un magnifique Fjord

« Il y a des signes que des intérêts étrangers tentent d’influencer l’interprétation de la religion, parfois dans une direction extrême et glorifiant la violence. C’est quelque chose que nous prenons au sérieux », a déclaré Gustafsdotter.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Transferts importants

Selon le ministre de l’Intégration et de la Migration Anders Ygeman, il y a eu des « transferts financiers importants » vers diverses congrégations en Suède.

«Cela peut naturellement conduire à des demandes sur la façon dont les congrégations devraient fonctionner, sur l’interprétation de la religion et sur leurs positions. Nous ne voulons tout simplement pas voir cela en Suède », a ajouté Ygeman.

La proposition d’interdiction des financements provenant de l’étranger est actuellement à l’étude, et on discute de la manière dont une telle interdiction devrait être formulée et suivie, ainsi que de la question de savoir si elle devrait s’appliquer aux contributions financières de tous les pays.

Pas une interdiction totale

Ygeman ne prévoit pas une interdiction totale mais plutôt une réglementation sur le financement étranger.

Le gouvernement souligne qu’une interdiction doit également s’appliquer à tous les types de communautés religieuses, pas seulement aux musulmans.

« Ce n’est pas lié à une religion, bien que nous ayons peut-être vu les pires exemples là-bas », a déclaré Ygeman.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no