L'UE sous pression pour fermer les frontières aux touristes russes : « Visiter l'Europe est un privilège » - 3

Il pourrait devenir plus difficile pour les Russes de passer leurs vacances en Europe dans les années à venir. Plusieurs pays européens exhortent l’UE à fermer leurs frontières aux touristes russes.

La Finlande, l’Estonie, la République tchèque et l’Ukraine sont parmi les initiateurs de l’interdiction d’entrée en Europe pour les touristes russes, rapporte Norwegian Broadcasting (NRK). La Lettonie, la Lituanie et la Pologne ont déjà considérablement resserré les règles en matière de visas.

« Visiter l’Europe est un privilège, pas un droit de l’homme », a écrit mardi la Première ministre estonienne Kaja Kallas sur Twitter.

Les Premiers ministres de la République tchèque et de la Finlande soutiennent également l’appel, a rapporté KyivPost sur Twitter.

« Il n’est pas juste que les Russes puissent mener une vie normale, voyager en Europe et être des touristes », a déclaré la Première ministre finlandaise Sanna Marin.

Maintenant, les pays demandent à l’UE de se prononcer sur la question.

Selon le responsable des communications au ministère des Affaires étrangères, Tuva Bogsnes, la Norvège suit les discussions.

« La Norvège s’efforce de faire en sorte que les pays partageant les mêmes idées soient unis autant que possible », a-t-elle déclaré.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au [email protected]