Grand besoin de connaissances financières accrues - 7

Grand besoin de connaissances financières accrues - 9

Dans DN du 5 novembre, l’économiste en chef Kyrre Knudsen de Sparebank1 SR-Bank demande que les intérêts et la dette soient inclus dans le programme scolaire. Et oui : les finances personnelles font bel et bien partie du cursus scolaire avec les nouveaux programmes introduits à l’automne 2020.

Nous voyons quotidiennement des exemples de jeunes qui se retrouvent en situation d’incapacité financière en raison d’un manque de connaissances et de mauvais choix financiers. Cela peut contribuer aux crises de la dette et ruiner l’avenir de beaucoup. Nous ne pouvons pas nous permettre une telle marginalité en Norvège, ni pour l’individu ni pour la société. Il est donc très bien que les finances personnelles soient désormais incluses dans les curricula sous le thème interdisciplinaire « Santé publique et gestion de la vie ».

Je travaille dans Ungt Entreprenørskap, une organisation à but non lucratif qui travaille dans les écoles à travers le pays et tout au long de l’année scolaire, y compris avec les finances personnelles. Nous constatons qu’il existe un grand besoin de connaissances sur les finances personnelles et, avec la mise en place de nouveaux programmes, nous constatons également une demande accrue des écoles pour nos programmes, des programmes qui ont été développés en collaboration avec Finans Norge, le Conseil des consommateurs et les banques. Au niveau primaire, nous gérons « Notre communauté locale » avec des politiciens locaux, où les élèves apprennent la démocratie et les impôts. Au collège et au lycée, nous proposons respectivement « Finance et choix de carrière » et « Boss in your own life » en collaboration avec les banques locales, où les élèves apprennent les finances personnelles et le choix de carrière.(Conditions)Copyright Dagens Næringsliv AS et/ou nos fournisseurs. Nous aimerions que vous partagiez nos cas en utilisant des liens, qui mènent directement à nos pages. La copie ou d’autres formes d’utilisation de tout ou partie du contenu ne peuvent avoir lieu qu’avec une autorisation écrite ou dans la mesure permise par la loi. Pour plus de termes voir ici.