FT : "Masa" Son, PDG de Softbank, doit 47 milliards de NOK à sa propre entreprise - 7

FT : "Masa" Son, PDG de Softbank, doit 47 milliards de NOK à sa propre entreprise - 9

Le journal britannique Financial Times a analysé les documents financiers du conglomérat technologique japonais Softbank et conclut que le fondateur et PDG Masayoshi « Masa » Son doit 47 milliards de NOK à sa propre entreprise.

Masa Son a été salué comme un génie des investissements risqués mais lucratifs, comme dans le géant chinois du commerce électronique Alibaba, mais dans le crash technologique déclenché par la hausse des taux d’intérêt, d’énormes valeurs se sont évaporées.

Se désister

Même après avoir récemment assoupli bon nombre des investissements les plus risqués, Softbank a signalé une perte d’un peu plus de cent milliards de couronnes au troisième trimestre de cette année. Dans le même temps, Masa, 65 ans, a annoncé qu’il se retirerait du poste de direction.

Softbank est le plus grand propriétaire de Norwegian Autostore, qui a annoncé jeudi un nouveau directeur général. Le PDG sortant, Karl Johan Lier, a ensuite souligné que Softbank apparaissait comme un propriétaire à long terme.

Softbank est connu pour son soi-disant Fonds Vision. Le numéro un était le plus grand fonds de capital-risque jamais créé, avec 100 milliards de dollars. Il était plus difficile de trouver de l’argent pour le deuxième fonds, qui s’est terminé à 56 milliards de dollars. Masa lui-même en a pris une participation de 17,25 %.

La participation dans le fonds était au plus évaluée à 2,8 milliards de dollars à la fin de 2021. À la fin de l’année, la valeur de la participation a été complètement réduite, écrit le FT.

C’est le fonds qui a pris des parts dans les start-up norvégiennes Oda et Gelato.

Grosses pertes sur Kahoot

Masa possédait également personnellement un tiers du défunt fonds spéculatif Northstar de Softbank, qui était pendant un certain temps le plus grand propriétaire de la société technologique norvégienne Kahoot. Au total, le fonds japonais a apporté cinq milliards de NOK. Lorsque Northstar a jeté les cartes en septembre, la valeur marchande était de 1,3 milliard de NOK, mais on ne sait pas quel a été le paiement de la vente en bloc.

La dette liée aux fonds Vision, Northstar et à un fonds destiné à l’Amérique du Sud s’élève à 4,7 milliards de dollars, correspondant à un peu plus de 47 milliards de couronnes, ce que Softbank confirme au FT. Cependant, il lui faudra plusieurs années avant de devoir rembourser, écrit le journal.

Ces derniers mois, Softbank a grimpé de 30% à la bourse de Tokyo, entre autres après d’importants rachats de ses propres actions. Cependant, le chiffre d’affaires de l’entreprise est inférieur de 40 % au niveau record de l’an dernier.(Conditions)Copyright Dagens Næringsliv AS et/ou nos fournisseurs. Nous aimerions que vous partagiez nos cas en utilisant des liens, qui mènent directement à nos pages. La copie ou d’autres formes d’utilisation de tout ou partie du contenu ne peuvent avoir lieu qu’avec une autorisation écrite ou dans la mesure permise par la loi. Pour plus de termes voir ici.