Petits effets sur Wall Street après de bons chiffres de l'emploi : - Le marché a trop abaissé les attentes concernant le pic des taux d'intérêt - 7

Petits effets sur Wall Street après de bons chiffres de l'emploi : - Le marché a trop abaissé les attentes concernant le pic des taux d'intérêt - 9

Après une journée de négociation quelque peu mitigée jeudi, les acteurs du marché ont envoyé les indices à Wall Street directement vers le bas à l’ouverture le dernier jour de négociation de la semaine. Le Nasdaq, riche en technologies, a ouvert la voie avec une chute de 1,43%, tandis que le Dow Jones et le S&P ont chuté d’environ 1% à l’ouverture.

La baisse intervient après que de nouveaux chiffres du marché du travail ont été présentés une heure avant l’ouverture de la bourse. La croissance de l’emploi et la croissance des salaires ont été plus fortes que les analystes ne l’avaient prévu auparavant.

Mais les bourses se sont redressées dans la soirée, et c’est ainsi que les trois principaux indices boursiers américains ont terminé vendredi :

  • Le S&P 500 a terminé en baisse de 0,12 %.
  • Le Dow Jones a augmenté de 0,10 %.
  • Le Nasdaq Composite a chuté de 0,18 %.

Malgré le fait qu’une forte croissance de l’emploi serait normalement un signe que l’économie américaine se porte bien et donc positive pour le marché boursier, le marché n’aime pas les signaux d’un marché du travail toujours fort. En effet, la pression sur le marché du travail peut contribuer à faire reculer l’inflation déjà très élevée aux États-Unis. Le marché craint ainsi que les bons chiffres du marché du travail ne contribuent à ce que la Fed doive continuer à augmenter les taux d’intérêt pour conjurer l’inflation galopante.

Les chiffres récents de l’emploi ont aussi immédiatement contribué à faire monter les taux d’intérêt à long terme aux États-Unis. Le rendement américain à dix ans, qui est le taux d’intérêt sur la dette publique américaine à échéance de dix ans, est passé de 3,51 à 3,58 % en peu de temps.

– Les anticipations de taux d’intérêt ont chuté bien avant les chiffres du marché du travail, mais ont bondi par la suite. Je pense qu’il est tout à fait clair que la Fed ralentira l’ampleur des hausses de taux d’intérêt à 50 points de base, mais je pense que le marché a trop abaissé ses attentes concernant le pic des taux d’intérêt par rapport à la situation dans laquelle nous nous trouvons, dit l’économiste en chef Marius Hov de Handelsbanken à DN.

Dans l’attente d’une semaine solide

Cette semaine, les signaux d’un ajustement et d’un assouplissement de la stratégie stricte de zéro-contagion de la Chine, ainsi que le discours du chef de la Fed Jerome Powell mercredi, ont contribué à un sentiment positif sur le marché d’outre-Atlantique. Powell a souligné ce que le marché attend : à savoir que la banque centrale envisage de ralentir quelque peu le rythme des hausses des taux d’intérêt.

– Il est logique de modérer le rythme de nos augmentations de taux d’intérêt alors que nous approchons maintenant d’un niveau de resserrement suffisant pour faire baisser l’inflation, a déclaré Powell.

Cela s’est traduit par une forte hausse à Wall Street mercredi, où l’indice Nasdaq, très axé sur la technologie, a grimpé de 4,4% et a ainsi mené la hausse. Les chiffres de l’inflation PCE publiés jeudi pourraient également offrir de bonnes nouvelles pour le marché : l’inflation totale a diminué à 6,0 % en octobre.

Cela était certainement attendu par le marché, et Wall Street a terminé la journée de négociation en demi-teinte.

– La Fed aimerait voir plus de chiffres dans le même sens, mais c’était une bonne confirmation que la pire pression sur les prix est passée pour l’instant. Cependant, le marché boursier américain était un peu mitigé hier, mais c’est après une solide hausse mercredi, écrit Handelsbanken dans un rapport du matin vendredi.(Conditions)Copyright Dagens Næringsliv AS et/ou nos fournisseurs. Nous aimerions que vous partagiez nos cas en utilisant des liens, qui mènent directement à nos pages. La copie ou d’autres formes d’utilisation de tout ou partie du contenu ne peuvent avoir lieu qu’avec une autorisation écrite ou dans la mesure permise par la loi. Pour plus de termes voir ici.