Le fonds souverain norvégien perd 34 milliards de dollars au troisième trimestre - 3
  • Le « Government Pension Fund Global » a enregistré une perte de 374 milliards de couronnes norvégiennes (34 milliards de dollars) au troisième trimestre, citant une période de trois mois plus faible que celle du premier semestre de l’année.
  • Les résultats ont tout de même été supérieurs de 0,17 point de pourcentage au rendement de l’indice de référence du fonds.
  • « Le marché boursier a connu un trimestre plus faible que les deux trimestres précédents », a déclaré Trond Grande, directeur général adjoint de Norges Bank Investment Management.

La Norges Bank, la banque centrale norvégienne, à Oslo, Norvège, le mardi 17 octobre 2023.

Bloomberg | Bloomberg | Getty Images

Le fonds souverain norvégien de 1 400 milliards de dollars, le plus important au monde, a annoncé mardi des pertes de 2,1 % au troisième trimestre, toutes les catégories d’actifs ayant perdu de la valeur.

Le « Government Pension Fund Global » a enregistré une perte de 374 milliards de couronnes norvégiennes (34 milliards de dollars) au troisième trimestre, citant une période de trois mois plus faible que celle du premier semestre de l’année.

Les résultats ont tout de même été supérieurs de 0,17 point de pourcentage au rendement de l’indice de référence du fonds. La dernière perte trimestrielle du fonds remonte à un an.

Ces résultats interviennent à un moment où le marché reste plombé par les inquiétudes à long terme concernant l’environnement économique général.

« Le marché boursier a connu un trimestre plus faible que les deux trimestres précédents », a déclaré Trond Grande, directeur général adjoint de Norges Bank Investment Management, dans un communiqué. « Ce sont surtout les secteurs de la technologie, de l’industrie et de la consommation discrétionnaire qui ont contribué négativement au rendement », a-t-il ajouté.

Le gigantesque fonds souverain norvégien a été créé dans les années 1990 pour investir les revenus excédentaires du secteur pétrolier et gazier du pays. À ce jour, le fonds a investi dans plus de 9 200 entreprises dans 70 pays à travers le monde.

Le fonds a enregistré une perte trimestrielle de 3,3 % sur ses investissements dans l’immobilier non coté, tandis que la perte du troisième trimestre sur ses investissements dans les infrastructures d’énergie renouvelable s’est élevée à 2,4 %.

À la fin du troisième trimestre, les actions représentaient 70,6 % des investissements du fonds, soit une légère baisse par rapport au trimestre précédent.