La Norvège va fournir davantage de systèmes de défense aérienne à l'Ukraine - 3

PARIS – La Norvège va faire don à l’Ukraine de nouveaux systèmes nationaux avancés de missiles surface-air, mieux connus sous le nom de NASAMS, d’une valeur de 335 millions de couronnes (31 millions de dollars US), a annoncé le gouvernement dans un communiqué mercredi.

La défense aérienne est vitale pour l’Ukraine, et le pays demande plus de systèmes pour repousser les attaques russes, selon le ministre norvégien de la Défense Bjørn Arild Gram. En raison du besoin urgent de systèmes supplémentaires, la Norvège fournira des équipements à partir de ses propres réserves.

Le Premier ministre norvégien, Jonas Gahr Støre, a annoncé ce soutien supplémentaire lors d’une rencontre avec le président ukrainien, Volodymyr Zelenskyy, à Oslo. Il a également promis un cofinancement d’un milliard de couronnes pour un effort européen visant à stimuler la production d’obus d’artillerie et de missiles pour l’Ukraine.

« L’Ukraine entre dans le troisième hiver depuis que la Russie a lancé une invasion à grande échelle de son pays voisin », a déclaré M. Støre dans un communiqué. « En ce qui concerne le soutien militaire, la Norvège fournira désormais davantage d’équipements de défense aérienne pour protéger les villes ukrainiennes contre les attaques russes.

Le gouvernement norvégien fera don de huit systèmes de lancement NASAMS et de quatre unités de direction de tir supplémentaires, soit le même nombre de systèmes que précédemment. L’équipement peut être envoyé « dans un délai relativement court » et sera essentiel pour renforcer la défense aérienne ukrainienne contre les attaques russes cet hiver, a déclaré la Norvège.

Le NASAMS est un système à courte et moyenne portée développé par Kongsberg et Raytheon. En mars, la Norvège a déclaré qu’elle fournirait deux unités de tir en coopération avec les États-Unis, en plus des deux systèmes fournis par les États-Unis en 2022.

Le gouvernement a déclaré que les systèmes provenant de ses propres réserves peuvent être donnés sans diminuer la capacité de la Norvège à se défendre.

La Norvège fournira davantage de fonds à l’industrie du pays pour augmenter la production de munitions d’artillerie et de missiles, a déclaré le gouvernement dans un autre communiqué mercredi. Cela pourrait permettre à l’industrie de défense norvégienne d’augmenter sa capacité de production d’obus, de moteurs de fusée, de missiles et d’explosifs de « plusieurs milliards » de couronnes.

Le pays augmente le soutien à l’industrie de 500 millions de couronnes à 950 millions de couronnes, avec des demandes de projets de Nammo Raufoss, Kongsberg Defence &amp ; Aerospace et Chemring Nobel, a déclaré le gouvernement. La Norvège fournira également 190 millions de couronnes au programme de l’Union européenne visant à renforcer les capacités de production de munitions.

Rudy Ruitenberg est correspondant pour l’Europe de Defense News. Il a commencé sa carrière chez Bloomberg News et a acquis de l’expérience dans les domaines de la technologie, des marchés des matières premières et de la politique.