Le commandement aérien allié en Norvège commence en 2024 par un déploiement de F-35 en Islande - 3

– La Norvège déploie quatre de ses avions de combat F-35 en Islande afin de fournir une capacité d’interception pour la mission de surveillance aérienne de l’OTAN en Islande.

La Norvège effectue le premier des trois déploiements de chasseurs alliés en Islande
prévu en 2024

Depuis le 15 janvier, quatre chasseurs F-35 doivent effectuer des sorties de police aérienne de l’OTAN à partir de la base aérienne de Keflavík, en Islande, jusqu’à la mi-février. C’est la quatrième fois que la Norvège déploie ses jets de cinquième génération pour cette mission.

Le détachement norvégien effectue le premier des trois déploiements de chasseurs alliés en Islande prévus en 2024. Deux F-35 norvégiens basés à Keflavík seront en attente 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, prêts à décoller pour protéger l’espace aérien de l’OTAN et l’espace aérien international près de l’Islande. Les sorties comprendront des entraînements et des emballements d’alerte, par exemple pour identifier des aéronefs inconnus, dans le cadre d’une réaction légitime visant à maintenir l’intégrité territoriale de l’allié de l’OTAN dans le Grand Nord.

Norwegian detachment conducts the first of three Allied fighter deployments to Iceland scheduled in 2024. Archive photo by Olea Andreas Vekve.
_nato3
The first Allied fighter deployment to Iceland in 2024 is the fourth time Norway sends their F-35s to support the NATO mission here. Archive photo by Torbjorn Kjosvold.
_nato4
The 120-strong Norwegian detachment includes mission planners who work hand in glove with the Iceland Coast Guard personnel to ensure a safe mission execution. Archive photo by Ole Andreas Vekve.
_nato2
The Norwegian detachment also includes their own Force Protection component that will secure the F-35s Keflavík Air Base, Iceland. Archive photo by Ole Andres Vekve.

Dans le cadre des dispositions de police aérienne de l’OTAN, qui sont supervisées par le Commandement aérien allié à Ramstein (Allemagne), tous les Alliés contribuent collectivement à la mission dans l’espace aérien européen. Au niveau national, l’armée de l’air royale norvégienne garde un œil vigilant sur son propre espace aérien et sur les espaces adjacents. Ses F-35 remplissent cette mission pour l’OTAN depuis la base aérienne d’Evenes, à quelque 1 400 km au nord d’Oslo, où ils sont prêts à décoller 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et 365 jours par an.

Depuis 2008, les Alliés de l’OTAN déploient en permanence des avions de combat en Islande, par rotation, afin de fournir et d’entraîner des intercepteurs pour assurer la sûreté et la sécurité de l’espace aérien islandais, en intégrant l’Allié du Grand Nord dans la police du ciel de l’OTAN.