La sécurité des élections législatives est renforcée - 3

La direction des élections (Valgdirektoratet) a renforcé la sécurité informatique et testera minutieusement ses systèmes avant les élections législatives de cet automne.

Les rapports sur les « tentatives russes d’influencer les élections aux États-Unis » non fondées ont suscité une inquiétude croissante concernant les incidents de puissances étrangères tentant d’influencer les résultats des élections norvégiennes.

La direction des élections a déclaré au journal VG qu’aucune menace spécifique spécifique n’avait été révélée contre leur domaine de travail, mais qu’elle avait renforcé la sécurité « en raison de la menace potentielle ».

Découvrez les Aurores Boréales

« Avec l’évaluation de la menace qui s’intensifie, nous sommes également plus stricts. C’est assez naturel. Nous avons les mêmes garanties, à la fois techniques, et concernant
personnes impliquées, mais nous devons également souligner qu’il y a une évaluation de la menace accrue et améliorée », a déclaré le directeur, Bjorn Berg, de la Direction des élections.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Les systèmes informatiques auront été mis à l’épreuve avant l’automne, notamment par le biais du « trial hacking ». La direction électorale estime qu’ils
sont bien équipés contre toute tentative d’influence de la Chine ou de la Russie.

«Nous devons être conscients que ces acteurs potentiels de la menace ont une capacité incroyable. Mais, il n’y a aucune menace identifiée pour notre travail à ce jour », a déclaré Berg.

La semaine dernière, la chef du Service de sécurité de la police norvégienne (PST), Benedicte Bjørnland, a déclaré qu’elle ne pensait pas que la Russie tenterait d’influencer le résultat des élections législatives norvégiennes.

«Nous ne pouvons bien sûr pas l’exclure, mais contrairement à de nombreux autres pays, il existe un consensus en Norvège sur la politique étrangère norvégienne. Cela signifie qu’il n’y a pas grand-chose à gagner pour la Russie en influençant les résultats des élections », a déclaré Bjørnland.
Source : NTB scanpix / Norway.mw