Le ministre norvégien de la Famille veut faire d'avoir des enfants avec des mères porteuses à l'étranger une infraction pénale - 3
Photo : Håkon Mosvold Larsen / NTB

Les personnes qui ont des enfants avec l’aide d’une mère porteuse à l’étranger doivent être poursuivies, selon la ministre de l’Enfance et de la Famille Kjersti Toppe (SP).

Toppe a déclaré à Norwegian Broadcasting (NRK) qu’il est illégal d’utiliser une mère porteuse en Norvège et qu’il ne devrait donc pas être autorisé à utiliser une mère porteuse à l’étranger.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Dans un message à NRK, elle a écrit qu’elle voulait faire un crime d’utiliser des mères porteuses à l’étranger.

« Il ne s’agit pas pour moi de punir ceux qui font cela, mais les dispositions punitives forment les mentalités et confortent le sérieux de la disposition légale. Ce qui est important, c’est de préciser qu’il s’agit d’une interdiction », a écrit Toppe à NRK.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Déjà en 2017, Toppe avait préconisé une telle interdiction et l’avait comparée au fait que c’est une infraction pénale pour les Norvégiens d’acheter du sexe à l’étranger.

D’autre part, le Parti libéral (V) Grunde Almeland espère que les histoires de personnes qui ont des enfants avec des mères porteuses pourront aider à lancer le débat sur la légalisation de la maternité de substitution en Norvège.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no