De bons résultats annuels pour les banques - 3

Le bénéfice avant impôts des banques norvégiennes s’élevait à 54,3 milliards de NOK en 2016. Il s’agit d’une augmentation de 5,2 milliards de NOK par rapport à 2015.

Le bénéfice avant impôt des banques norvégiennes en pourcentage de l’actif total moyen était de 1,02 pour cent en 2016; à peu près le même qu’en 2015.

Augmentation du revenu net d’intérêts
En 2016, les revenus nets d’intérêts des banques se sont élevés à 70,4 milliards de NOK. C’est 5,8 milliards de NOK de plus que l’année précédente. L’augmentation est principalement attribuable à la baisse des charges d’intérêts totales. Le revenu net d’intérêts en pourcentage de l’actif total moyen était de 1,32 % en 2016. En 2015, cette part était inférieure de 0,04 point de pourcentage.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Gains et pertes nets plus élevés sur les prêts
La variation nette totale de la valeur des banques et les gains nets sur titres, devises et autres instruments financiers s’élevaient à 7,1 milliards de NOK en 2016 ; une augmentation de 6,8 milliards de NOK par rapport à 2015. En 2016, la perte sur prêts était de 12,2 milliards de NOK ; soit une augmentation de 7,6 milliards de NOK par rapport à 2015. En pourcentage du total des actifs, la perte sur les prêts de la banque en 2015 n’était que de 0,23 %, soit une augmentation de 0,13 point de pourcentage par rapport à 2015.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Part stable des créances clients et part des financements
Fin 2016, les prêts et créances sur la clientèle représentaient 55,9 % du total des actifs des banques. Par rapport à fin 2015, cette part est quasiment inchangée. Les prêts et créances sur les établissements de crédit en pourcentage du total des actifs ont diminué de 1,9 point de pourcentage au cours de la même période.

Les banques sont principalement financées par des dépôts, des certificats et des obligations. Les dépôts sont la principale source de financement, avec une part de 68 pour cent du total des actifs à la fin de 2016, tandis que la part des certificats et obligations dans le total des actifs était de 13 pour cent. Par rapport à fin 2015, la part des dépôts dans le total des actifs a augmenté de 0,5 point de pourcentage, tandis que la part des obligations a diminué de 0,4 point de pourcentage.

Les fluctuations des taux de change de la couronne norvégienne par rapport aux autres devises affectent la taille des chiffres du bilan des banques norvégiennes. Fin 2016, 58,4 % du total des obligations des banques et 28,4 % du total des dépôts reçus étaient libellés en devises.

Des résultats plus faibles pour les sociétés de crédit immobilier
Le bénéfice avant impôts des sociétés hypothécaires norvégiennes s’élevait à 4,9 milliards de NOK en 2016 ; une baisse par rapport aux 11,6 milliards de NOK en 2015. La part des bénéfices avant impôts dans le total des actifs était de 0,24 % en 2016, soit une baisse de 0,54 point de pourcentage par rapport à 2015.

La baisse du résultat en 2016 est principalement due à une évolution négative de la variation nette totale de la valeur et des gains nets sur titres, devises et autres instruments financiers, mais également à la baisse des revenus nets d’intérêts. Les revenus nets d’intérêts des sociétés de crédit hypothécaire s’élevaient à 14,4 milliards de NOK en 2016 ; une baisse par rapport aux 17,6 milliards de NOK en 2015.

Source : SSB / Norvège aujourd’hui