L'UDI veut un hébergement plus rapide des mineurs demandeurs d'asile - 3
Logo UDI. Photo Norvège Aujourd’hui Médias

L’UDI souhaite que les mineurs demandeurs d’asile obtiennent le droit de séjour hors des centres d’accueil et soient logés immédiatement. Le plan du gouvernement prévoit au moins un an d’attente.

Les demandeurs d’asile mineurs non accompagnés se répartissent en deux groupes dans les centres d’accueil en Norvège : ceux qui seront renvoyés dans leur pays d’origine à l’âge de 18 ans et ceux à qui l’on accorde le séjour dit à durée limitée, un séjour d’un an en attendant papiers d’identité.

C’est pour ce groupe que l’UDI souhaite disposer d’un règlement de logement le plus rapidement possible, selon VG.

Le nouveau plan de règlement du logement du gouvernement de février stipule que ceux qui ont obtenu la carte d’identité pour un séjour limité recevront un logement après un an, mais l’UDI estime que ce n’est pas suffisant.

La directrice adjointe Birgitte Lange dit que ce groupe est soumis à un stress et à une anxiété excessifs lorsqu’ils doivent attendre si longtemps dans les centres d’accueil.

– Il y a une grande différence entre les centres d’accueil, mais la situation dans les centres d’accueil est généralement très grave en ce moment. Nous pensons qu’il est très difficile de dire comment la situation va évoluer et nous sommes toujours très inquiets, dit Lange.

Le secrétaire d’État Torkil Åmland au ministère de la Justice répond dans un e-mail qu’ils ont pris la contribution de l’UDI pour l’orientation.

– Il y a plusieurs considérations et conséquences qui doivent être mises en balance, dit-il.

Source : NTB scanpix / Norway.mw