Le plus grand sous-marin nucléaire du monde navigue le long de la Norvège - 3

Le plus grand sous-marin nucléaire du monde navigue le long des côtes norvégiennes

Le sous-marin nucléaire géant Dmitry Donskoj et le navire de combat à propulsion nucléaire Pjotr ​​​​Veliky ont navigué mardi vers le sud le long des côtes norvégiennes en route vers la mer Baltique.

Le sous-marin atomique et le croiseur sont les plus gros navires à propulsion nucléaire de la marine russe.

Ils ont quitté Severomorsk lundi et passeront quelques jours sur la route le long de la côte norvégienne avant d’entrer dans la mer Baltique, écrit The Independent Barents Observer.

Découvrez les Aurores Boréales

« Nous suivons les navires, comme nous le faisons avec tous les navires. Nous n’avons aucune raison de nous inquiéter des réacteurs nucléaires à bord », a déclaré la porte-parole du quartier général opérationnel des forces armées, le major Elisabeth Eikeland.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Elle a déclaré à NTB que la marine russe avait également amené un troisième navire, un navire de soutien. Le but du voyage est la célébration de la Journée de la marine russe dans la ville de Kronstadt sur l’île de Kotlin à l’extérieur de Saint-Pétersbourg.

« Ils ont maintenant dépassé Mosjøen au large. Il est vrai que puisqu’ils vont à Saint-Pétersbourg, ils doivent également passer la côte norvégienne, explique Eikeland.

C’est la première fois que le sous-marin géant de la classe Typhon navigue dans la mer Baltique. Le sous-marin est l’un des six construits dans cette classe, et a été construit à l’origine comme un pilier de la dissuasion nucléaire de l’Union soviétique. Les sous-marins peuvent transporter 200 têtes nucléaires, prêts à répondre à toute attaque américaine.

Bellone inquiète

L’organisation écologiste Bellona n’est pas à l’aise. Le physicien atomique Nils Bøhmer souligne, entre autres, que les sous-marins russes ont été touchés par des incendies et d’autres accidents.

« Je suis profondément préoccupé par la sécurité à bord de cette machine de Doomsday », déclare le physicien nucléaire Bøhmer à The Independent Barents Observer, ajoutant que les réacteurs ont été conçus en 1970 et les deux à Dmitrij Donskoj ont été mis en service en 1981.

« C’est la première fois depuis la dissolution de l’Union soviétique que le sous-marin entreprend une tournée au long cours », dit-il. En raison du prestige, il craint que l’équipage à bord ne pousse les réacteurs au détriment de la sécurité.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui