Forte croissance des menaces et de la violence contre les enseignants à Oslo - 3

En 2017, 3170 cas de violence et de menaces ont été signalés dans les écoles d’Oslo, soit une augmentation de 63% par rapport à l’année précédente.

«Ce sont des chiffres sérieux, mais il doit être possible de faire demi-tour», déclare Marte Thorkildsen (SV), vice-maire de l’éducation, dans un communiqué de presse.

436 événements ont été signalés dans la catégorie «très graves» l’année dernière, soit presque le double de 227 l’année précédente. Le nombre d’événements «graves» est passé de 674 à 1 219, tandis que les événements «légèrement graves» sont passés de 1 039 à 1 515. Les chiffres ont été présentés lundi matin.

Découvrez un magnifique Fjord

«Il est inacceptable que la situation ait atteint ce point, comme décrit dans le rapport», déclare Thorkildsen.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

De tous les événements signalés, 43 ont été signalés à la police. La plupart de ceux qui commettent les violences et les menaces sont des enfants âgés de 6 à 12 ans.

«Le fait qu’il s’agisse principalement de jeunes, âgés de 6 à 13 ans, et que la majorité des cas soient liés à 1 à 3 élèves par école, suggère que nous pouvons et allons faire quelque chose à ce sujet.

Nous devons maintenant regarder de plus près pour découvrir les causes de la violence. Si nous voulons réussir, nous devons coopérer avant tout avec les enfants et les jeunes », déclare Thorkildsen.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui