Le gouvernement se battra pour l'Accord de Paris - 5
L'Accord de Paris du roi Harald déforméLe prince héritier Haakon et le roi Harald lors de l’inauguration solennelle du Storting en 2018. Photo : Lise Åserud / NTB scanpix

Le gouvernement se battra pour l’Accord de Paris

Après un été de chaleur et de sécheresse extrêmes, le gouvernement considère l’Accord de Paris comme une clé importante pour atteindre les objectifs climatiques, à la fois au niveau mondial et local.

– L’Accord de Paris est notre cadre international le plus important. En décembre, des lignes directrices seront adoptées sur la manière dont les pays donneront suite à l’accord. La Norvège sera la force motrice, déclare SM le Roi Harald en lisant l’état de l’Union (tronale), au nom du gouvernement, lors de l’ouverture solennelle du 163e Storting (Parlement) mardi après-midi.

– L’été 2018 a apporté des records de chaleur et de sécheresse. Les situations météorologiques extrêmes sont devenues plus courantes. Il est crucial que le monde atteigne ses objectifs climatiques. La Norvège atteindra ses objectifs d’émissions en coopération avec l’UE, poursuit Sa Majesté.

Au nom du gouvernement

L’état de l’Union est rédigé par le Premier ministre et met en évidence les objectifs politiques les plus importants du gouvernement pour l’année prochaine, et s’appuie principalement sur la plate-forme du gouvernement. Bien que le gouvernement soit élargi avec le Parti libéral depuis la dernière fois, il y a peu d’idées nouvelles dans le discours que le roi réitère.

Le Premier ministre Erna Solberg (Conservateurs) ne s’éloignera toujours pas du droit chemin, tel que défini dans l’Accord de Jeløya entre les Parties au pouvoir.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui